Publié dans Critique, Haro, Pub

La Poule Rama Yade Bientôt de Retour dans la Basse Cour Sarkozy

haroOn récupère  à grands cris la sulfureuse Rachida Dati. Et, il se murmure que bientôt la « belle » Rama Yade va aussi tomber dans l’escarcelle médiatique de Sarkozy…

Outre le fait curieux que côté représentant de la diversité immigrée, Sarkozy semble affecté d’une hémiplégie sexuelle, en n’acceptant au portillon que le « sexe faible » – manière fort évidente de ne pas choquer les électeurs du Front National pour qui l’immigré effrayant est un mâle noir ou arabe– qui peut croire que les mêmes recettes éculées  de la faillite et d’un bilan calamiteux peuvent encore tromper grand monde ? Et dans quelle proportion significative ? Comme si chat échaudé ne craignait pas l’eau froide ? Comme si le poisson qui a échappé à la nasse y retournerait ?

Combien d’électeurs d’extraction immigrée  ou humaniste, même de droite, iraient derechef du côté de Sarkozy, comme ils le firent jadis, tout simplement parce qu’on aurait fait grand bruit dans les médias que les poules  Rama Yade ou Rachida Dati sont de retour dans la base cour Sarkozy ?

Ah, la masse, on le sait, n'a pas inventé la poudre ! Elle est sans doute moins intelligente que l’individu ; dans notre monde hyper-médiatisé actuel, l’opinion est de moins en moins réfléchie, et de plus en plus

 

conditionnée, mais de là à l’assommer de consensus frauduleux, il y a tout de même un pas à ne pas franchir ! Et combien de Français sont dupes de ces syllogismes médiatiques sommaires dont Sarkozy les assomme sans arrêt ? Equations simplistes et frauduleuses du genre : RAMA YADE =  VOTE NOIR;  RACHIDA DATI = VOTE BEUR ! C’est vraiment tenir l’électeur – c’est-à-dire finalement le français moyen – pour plus con qu’il n’est que de résumer la campagne électorale à une grêle de consensus frauduleux dont on lui fouette la nuque à chaque instant. Pourquoi spéculer en permanence sur l’amnésie, la débilité et l’oligophrénie du peuple quand on est un homme d’Etat digne de ce nom ?

Aminou Balogoun

copyright3

Publié dans Haro

Sarkozy ou le Consensus frauduleux à Plein Gaz

haroOn récupère  à grands cris la nommée Rachida Dati. Puis il se murmure que bientôt la nommée Rama Yade, celle qui ne se prend pas pour une merde, et dont l’opinion est formatée pour répéter machinalement qu’elle est belle, tout simplement parce qu’elle est noire, ( lot de consolation d’un refoulé raciste)eh bien il se murmure dis-je que Rama Yade va aussi tomber dans l’escarcelle médiatique de Sarkozy…

Outre le fait curieux que côté représentant de la diversité ethnique, Sarkozy semble affecté d’une hémiplégie sexuelle, en n’acceptant au portillon que des femmes – manière fort évidente de ne pas choquer ou effrayer les électeurs du Front National – qui peut croire encore que les mêmes recettes éculées  de la faillite et d’un bilan calamiteux peuvent encore tromper grand monde ? Et dans quelle proportion significative. Comme si chat échaudé ne craignait pas l’eau froide ? Comme si le poisson qui a échappé à la nasse y retournerait ?

Combien d’électeurs ethniques, immigrés  ou humanistes, même de droite – c’est à dire des Français non expressément racistes ou qui n’agissent pas selon le tropisme raciste –  iraient derechef du côté de Sarkozy, comme ils le firent jadis parce qu’on a fait grand bruit dans les médias que les poules  Rama Yade ou Rachida Dati sont de retour dans l'enclos Sarkozy ?

 

Ah, la masse, on le sait, n'a pas inventé la poudre ! Elle est sans doute moins intelligente que l’individu ; dans le monde actuel, l’opinion est de moins en moins réfléchie, et de plus en plus conditionnée, mais de là à l’assommer de consensus frauduleux cousu de gros fils, il y a tout de même un pas à ne pas franchir ! Et combien de Français sont dupes de ces consensus dont Sarkozy les assomme sans arrêt ? Equations simplistes et frauduleuses du genre : RAMA YADE =  VOTE NOIR;  RACHIDA DATI = VOTE BEUR ! C’est vraiment tenir l’électeur – c’est-à-dire finalement le français moyen – pour un con total que de résumer la campagne électorale à une grêle de consensus frauduleux dont on lui fouette la nuque à chaque instant. Pourquoi spéculer en permanence sur l’amnésie, la débilité et l’oligophrénie du peuple ?

Aminou Balogoun

copyright3

Publié dans Humor, Press Link

Sénégal : WADE à l’Heure H au Temps T

Sénégal: Wade hué ou tué ?

imageSur le Sénégal, une dernière dépêche via internet tombe. Et dans ma curiosité/précipitation, je lis : « Sénégal: Wade tué lors de son arrivée au bureau de vote »

Ma joie était à son comble ; je voulais savourer l’évènement, et j’embrassais le peuple sénégalais de loin, d’avoir “Do The Right Thing,” dans une affaire scabreuse qui sentait le roussi, le sapin et la honte…

Mais à la relecture, je devais éteindre la flamme vite allumée de ma joie ;

 

la vraie dépêche était : « Sénégal: Wade hué lors de son arrivée au bureau de vote»…

Hélas, l’obscur géronte n’était pas tué, mais simplement hué… Hadès attendra… Thanatos aussi…

De H à T la distance n’est pourtant pas très grande… Courage, Frères et Sœurs du Sénégal, l’Afrique et le Monde entier vous regarde !

A l’heure H au temps T, You must do the right thing !

continued

copyright3

Publié dans Haro

L’Afrique et le Droit à la Dictature

Questions aux Assassins de Kadhafi

haro

Hitler était un dictateur ; non pas pour nous Africains ou Asiatiques colonisés  mais pour les occidentaux. N'en déplaise à l'ethnocentrisme maniaque avec lequel ceux-ci universalisent tout ce qu'ils touchent ou tout ce qui les touche.
La question s'est même posée dans les milieux intellectuels postindépendance africains de savoir si Hitler ne méritait pas une statue. Dans la mesure où, d'une certaine manière, sa violence intime, sa barbarie à l'égard de ses propres frères blancs, et la menace qu'il a fait encourir à leur liberté en ont été pour beaucoup dans la prise de conscience par ceux-ci de la nécessité de libérer leurs colonies de par le monde. En clair, si l'Égypte comme on le dit est un don du Nil, nos indépendances sont peut-être un don d'Hitler. La neutralité bienveillante, sinon l'aura positive dont est auréolée l'image de Hitler en Afrique explique que, chez nous au Bénin par exemple, bien des familles n'hésitent pas à nommer leur fils d’après Hitler, parce qu'ils pensent que celui qui a fait parler de lui sous ce nom dans le monde entier et qui a fait trembler ceux qui les faisaient trembler ne devaient pas être n'importe qui ; c'est-à-dire qu'il ne pouvait qu'être un brave homme.
Mais pour les européens, il va de soi que Hitler était un diable, un dictateur sanguinaire, tout ce qu'on veut. Parce qu'il leur a fait goûter en une demi-douzaine d'années à peu près la soupe infecte de malheur, d'arbitraire, de brutalité, de torture, de privation de liberté, d'injustice et de domination que l'Europe, l'Occident chrétien servait allègrement et sans états d’âme aux peuples dominés d'Afrique et d'Asie, sous prétexte de civilisation, souvent et sous des formes variées depuis plusieurs siècles !
On comprend donc que les Européens considèrent Hitler comme dictateur sanguinaire et qu'ils en aient fait le diable absolu. Mais d’où leur vient la manie et l'outrecuidance de venir détecter dans nos contrées des hommes qu'ils nomment dictateurs, désignation magique sur la base de laquelle ils se permettent d'intervenir dans nos affaires au nom abusif de l'ONU et d'autres organisations pseudo internationales à leur solde ?
Nous, nous n'avons jamais détesté leurs dictateurs. Nous n'en avons jamais eu qui ait à lui tout seul été responsable de la mort de millions d'êtres humains innocents en l'espace d'une demi-douzaine d'années ! Pourquoi se mettent-ils en peine de venir chercher des dictateurs chez nous ? Pourquoi viennent-ils chercher des poux dans nos cheveux ? C'est leur manie ethnocentrique de l'universalisme à tout crin qui les pousse à combattre pour nous nos dictateurs lorsque les leur ne nous ont jamais fait ni chaud ni froid ? Pourquoi se montrent-ils si cyniquement sélectifs dans le choix de nos dictateurs ? Pourquoi ne nous demandent-ils pas démocratiquement de leur fournir la vraie liste des dictateurs africains ? Et, à l’échelle mondiale, pourquoi font-ils profil bas dans cette lutte, en ne choisissant d’intervenir que dans certains pays à l’exclusion d’autres ?  Pourquoi ne vont-ils pas par exemple bombarder la Chine qui ne fait pas mystère de sa Dictature ? Ou bien lorsqu'on a du pétrole et des matières premières en abondance sous son sol en Afrique on n'a plus le droit aux dictateurs ?

Aminou Balogoun

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Toute republication de cet article doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’infraction

clip_image001