Publié dans Essai, Haro

Lettre à Pancrace sur l’Innéité du Régionalisme chez Yayi Boni

Mon Cher Pancrace,

writting2Dans ta lettre du 10 mars dernier écrite depuis Genève où tu es actuellement en mission, toujours soucieux des événements de la vie politique nationale, au regard des tractations diverses au sein du pouvoir autour des listes électorales, du népotisme et des passions régionalistes à l’œuvre, comparant la liste FCBE concoctée par Yayi Boni à l’Arche de Noé, tu t’interroges sur la nature du régionalisme de Yayi. L’air désabusé, tu dis : « A l’instar des questionnements entre l’acquis et l’innée, je me demande si Yayi Boni est devenu régionaliste par la force des choses ou s’il l’a toujours été pour ainsi dire de façon innée ? » Lire la suite de « Lettre à Pancrace sur l’Innéité du Régionalisme chez Yayi Boni »

Publié dans Haro, Pamphlet

Le Quotidien “Le Béninois Libéré” et ses Promoteurs Victimes d’une Fatwa des Mollah de la HAAC, à la Solde de l’Ayatollah Holdupeur

béninois

haroLes bouffons de Cotonou ont encore frappé. Une coterie d'ouvriers du pouvoir sous le fanion inducteur de la HAAC viennent, pince-sans-rire, d’interdire un journal de parution. Et, dans la foulée, de radier deux journalistes de la corporation. Terrible oukase de la part d'une instance de régulation qui se découvre une vocation judiciaire  putative, parce que sans légitimité et sans qualité. Singeries inouïes absurde aussi révoltante que renversante. On se demande d'où ces singes-juges tirent leur légitimité sinon d'un pouvoir usurpé, instauré à coups de fraude et d'une régression bestiale dans la médiocrité morale et intellectuelle ? Face à un peuple passif, peu solidaire, inconsistant, dépossédé de lui-même depuis 50 ans, au lien social réduit, une nation sceptique et atomisée ; incapable de balayer cette tourbe infecte de bouffons ténébreux, ramassis d'imbéciles rétrogrades, de profiteurs mesquins qui se vengent sur leurs concitoyens sans défense des reptations, courbettes et autres génuflexions qu'ils exécutent à longueur de temps devant leurs maîtres et marionnettistes blancs.
Après avoir froidement massacré le journaliste Jean-Christophe Houngbo, en raison notamment de l'acuité implacable de ses vues, de son intransigeance, de sa probité intellectuelle et de la force radicale avec laquelle il déconstruit leurs farces et menteries au jour le jour, cette tourbe infecte, venimeuse engeance de fossoyeurs de l'espérance de l'Afrique – celle des Kwame Nkrumah, des Nelson Mandela, des Thomas Sankara, des Patrice Lumumba, des Gamal Abdel Nasser, et bien d'autres ; voilà qu'ils s’offrent la mort d’un journal, et la radiation de deux journalistes ; parce que ceux-ci ont écrit que les présidents françafricains

 

  d'Afrique de l'Ouest étaient pour la plupart mal élus – banalité redondante et légendaire pourtant !

Mais quoi de plus normal : le rêve des bouffons de Cotonou c'est d'entendre chanter leurs louanges, que le bruit des dithyrambes qui leur sont dédiés recouvre le cri de leurs victimes, c’est-à-dire le peuple ; que l'obscurité du mensonge, de la corruption, du viol et du vol permanents qui leur tient lieu de programme politique éclipse le soleil de la vérité !
Tel est le rêve de cette venimeuse engeance de bouffons, honte de la démocratie, de l’humanité éclairée, et tel est notre cauchemar !
L'ironie du sort veut qu'un journal qui se nomme : « le Béninois libéré » soit enfermé dans les rets de ce cauchemar.

Aminou Balogoun

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Toute republication de cet article doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’infraction

clip_image001

Publié dans Idéo

Vive le Régionalisme

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur…:

À Bas le Régionalisme Mercenaire

ideog À partir du moment où le régionalisme continue d’être l’âme des pratiques politiques et électorales, il est sain que chacun reste dans ses parages. Il y a des gens qui sont et qui se disent du Nord, et parce qu’ils sont au pouvoir ou qu’ils arborent une image institutionnelle avantageuse puisent dans les caisses de l’état, jouent du prestige de leur poste, ou font des promesses mirifiques pour acheter des soi-disant barons régionaux  du sud. Chacals avides de richesses faciles, ceux-ci sont d’autant plus prompts à se vendre à un potentat politique du Nord qu’avec lui les offres de contrepartie sont plus faciles et  juteuses et se font sous le couvert extatique de la mystification culturelle. La Corruption n’est pas en soi dans le régionalisme ; elle est dans ces procédures politiques d’achat de conscience territoriale qui attise le feu de la division, le mercenariat politique régional contre nature, contre culture et à courte vue. Que les régions sœurs assument leur identité, bâtissent leur unité vers l’unité nationale. Ainsi chaque prétendant politique au sommet aura ce qu’il mérite en fonction de son appartenance régionale, non en fonction d’un raccordement douteux et contre nature obtenu artificiellement à coup d’argent et de promesses qui ne profitent qu'à des revendeurs d’images pieuses. À partir du moment où, dans notre jeune pays,  aucune pratique politique  n’échappe encore au régionalisme, il est sain que le régionalisme d’inspiration identitaire prime sur le régionalisme mercenaire basé sur l’achat de conscience. Car, comme le dit l’adage, de deux maux, il faut choisir le moindre…

Éloi Goutchili

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publié dans Fiction, Haro, Pamphlet, Pub

Éditions NEC : Appel d’Offre de Romans Pour la Distraction Politique du Peuple

haro Ceci est une Publicité des Editions NEC !

Jusqu’à 1 Milliard de F. d’à-valoir !

img collection

NEC, les Nouvelles Editions Du Changement

Pour étoffer notre catalogue de Romans, les éditions NEC, Nouvelles Editions du Changement recherchent Romans à thème dominant politique avec les conditions suivantes :

Nous insistons sur le genre Roman

L’imagination doit être débridée

Le Scénario bien ficelé et crédible

Le thème doit tourner de préférence autour des acquisitions immobilières en France de certains hommes politiques de l’opposition ; hommes jusqu’ici irréprochables mais qu’il faut parvenir à trainer dans la boue, et d’une manière générale mettre en jeu leur fortune colossale. Dans un deuxième volet de notre objectif, les romanciers bourrés d’imagination peuvent déjà fourbir leurs armes pour des histoires de mœurs croustillantes, d’assassinats occultes, de viol, de pédophilie de sacrifices humains et d’anthropophagie magique.

Notre but étant de distraire la société de ses problèmes du moment, de faire oublier la réalité des dangers qu’elle encourt sous certains régimes tyranniques et antidémocratiques, de passer sous silence les nombreux scandales qui rythment leur gouvernance calamiteuse, de masquer leurs crimes économiques monstrueux, notre Comité de lecture attend des  romans qui lui seront soumis une très grande force de distraction, d’évasion et de déconnexion de la réalité.

Au lieu de répandre en pure perte le fruit de leur imagination dans la presse partisane avide de sensations gratuites, nous invitons  nos jeunes talents à nous envoyer le fruit de leur imagination fertile. Les Romans qui seront retenus par notre Comité de lecture donneront lieu à un contrat d’édition en bonne et due forme. Les auteurs de ces romans bénéficieront d’un à-valoir de 10 000 000 F ( dix millions) sur des gains pouvant selon les cas  aller jusqu’à 1 Milliards de nos francs ( unité de compte sous le Changement) net d’impôt et exempts de toute accointance avec ICC SERVICES et Cie.

La Réputation des Editions NEC n’est plus à établir. Nous sommes leader des œuvres romanesques de distraction à caractère politique. Nos locaux sont situés dans de somptueux palais d’une valeur de plus d’un milliard de francs chacun construits en moins de 4 ans dans de nombreuses villes au demeurant pauvres comme Djougou, Tchaorou, etc. Sans oublier des pâtés de maisons à Cotonou, quartier Cadjehoun, et des Appartements fraîchement acquis dans de somptueux immeubles à Paris, capitale d’un ancien pays colonisateur, et actuel maître de la nébuleuse FrançAfricaine.

Chers Romanciers, Jeunes écrivaillons bourrés d’imagination, ne répandez plus le fruit de votre imagination dans la presse à deux sous et sous contrat, envoyez-nous les directement  à notre adresse, et vous ne regretterez pas votre action !

Le Changement, ce n’est pas seulement la misère et les scandales partagés, c’est aussi l’Affabulation partagée !

Aminou Balogoun

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publié dans Tou8

Pourquoi Yayi Boni Retient Ses Ministres comme Conseillers après leur Éviction.

piment Avec le grand déballage que fait SML on comprend pourquoi Yayi Boni, après avoir limogé ou remercié ses Ministres, les retient auprès de lui à la Marina en tant que Conseillers : pour qu’ils ferment leur gueule ! Tant le mec a beaucoup de choses à cacher

Alao Bissiriou

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publié dans Haïku

Barrage Contre l’Océan Pacifique de la Liberté de Parole et de Réunion au Bénin

basho Yayi Boni doit être un gros menteur, un gros roublard, un gros farceur, un gros berneur, un gros simulateur, un gros trafiquant d’influence, un gros malhonnête insincère … Car ce sont les les dirigeants trompeur-menteur-simulateur-manipulateurs qui développent une sensibilité à l’opinion si exacerbée et maladive au point de vouloir la régenter, la formater, la conformer à tout instant et qui faute d’y parvenir tout à fait perdent leur contrôle s’agitent, et se lancent à corps perdu dans de pathétiques et ridicules tentatives de la museler ; et  n’hésitent pas à dresser un barrage honteux contre l’océan pacifique de son indomptable liberté

Amida Bashô

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publié dans Idéo

Bio Tchané, Toute la Différence

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur…:

Trois traits, deux hommes

ideog Il y a, chacun sait, un air de ressemblance troublant entre Bio Tchané et Boni Yayi. Cet air de ressem-blance est constitué de trois traits bien précis et distincts :

– l’Origine Nordique plus ou moins proclamée

– le fait d’être économiste

– le fait d’être Président de la BOAD.

Cette ressemblance est, par certains côtés, involontaire ; mais par d’autres il paraît moins involontaire et traduit la conscience de la valorisation de certaines positions sociales ou de certains lieux institutionnels dans l’imaginaire des Béninois. Un imaginaire qui est  imprégné du culte de l’argent et du désir onirique de l’enrichissement facile, déconnecté de l’éthique du travail et de l’effort. Qu’on songe par exemple au poste de directeur de la BOAD ; qui ou qu'est-ce qui a contraint,  Bio Tchané à y accéder suite à Monsieur Yayi, autre que le désir de mettre ses pas dans les siens à toutes fins utiles ?

Mais aussi troublante que soit cette ressemblance entre Bio Tchané et Yayi Boni, qui traduit le fait que se met en place une formule d’accès à la Présidence du Bénin – formule que la réalité, surtout ces temps-ci, bat en brèche et révèle dans toute sa fausseté, son inadéquation et sa stupidité – il y a aussi trois traits, trois choses qui séparent les deux hommes, et qui sont trois choses de taille.

1. Bio Tchané ne passe pas pour un Docteur. Il faut toujours se méfier des gens qui ne sont pas médecins et qui se font appeler Docteur ; car souvent leur doctrine s’arrête à cette désignation pompeuse.

2. Bio Tchané ne passe pas pour un chrétien, ni même pour un religieux excité, même s’il ne fait pas mystère de sa confession musulmane. Le christianisme on le sait est un bastion de l’hypocrisie, et en Afrique s’est développée, surtout dans sa version évangélique, une culture de tromperie, qui manipule et exploite la passion religieuse des honnêtes gens à des fins d’enrichissement. Un business de la foi qui capitalise sur la naïveté de la multitude. Une race de fornicateurs, d’escrocs joliment sapés qui usent des techniques de manipulation des âmes, et qui sont à cheval entre le monde politique et le monde des affaires. Une venimeuse engeance de manipulateurs, de soi disant hommes de Dieu, mais dont le vrai Dieu est l’argent.

3. Enfin, Bio Tchané ne se targue pas d’être nouveau dans le landerneau politique béninois. Yayi Boni, on le sait, a surfé sur la vague de la nouveauté et de la virginité politique. Or toutes ces qualités apparentes se sont révélées de dangereux défauts et ont trahi l’inexpérience têtue d’un homme dont la méthode d’action est basée sur le non-respect des règles, la navigation à vue, la précipitation, et l’improvisation ; sans compter les visées malhonnêtes que révèle le maelstrom de corruption qui agite sa fin de règne. Toutes choses qui confirment à souhait la sagesse qui veut qu’on se méfie doublement d’un inconnu.

En conclusion s’il faut se méfier de l’effet de formule dans l’élection d’un Président de la République, formule basée sur des traits éthiquement douteux, il faut aussi avoir l’honnêteté et la clarté d’esprit de relever le cas échéant les différences entre les acteurs politiques. Et ces différences, en l’occurrence, font toute la différence

Éloi Goutchili

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publié dans Haro, Pamphlet

Haro 8 : Yayi Boni et le Cheptel médiatique.

haro

Yayi Boni se comporte avec les journalistes et les hommes de médias comme un berger tyrannique avec ses moutons. Selon le diktat qu’il leur a imposé, ils doivent dire "bè, bè" et brouter là où il leur a dit ; lorsque par hasard, les pauvres bêtes se piquent d’aller brouter une autre herbe, alors le berger maniaque entre en rage et les marque au fer rouge de sa colère noire. C’est parce qu’il a été élu à 75% qu’il fait ça ou bien parce qu’il ne se prend pas pour une merde ? Pour ce qui est des 75 % avec toutes les bêtises antidémocratiques, les violations de la constitution, la mauvaise gouvernance, les milliards volés pour acheter les électeurs en 2011, et la misère qui s’étend dans le pays, on est à peu près sûr que Yayi Boni a déjà dilapidé ce crédit politique et ne pèse pas plus de 3 ou 4 % de l’électorat ; en clair un ramassis de Nago épaulés par quelques nordistes incrédules que son discours tribaliste arrive à duper, et peut-être 2 ou 3 Adja/Fon qui lui tiennent le crachoir pour assouvir les exigences de leur âme de chacal. Ne reste donc que la merde pour laquelle le Président ne se prend pas !

Aminou Balogoun

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2008,© Bienvenu sur Babilown