NO BENIN WAXALA !

blog1

APPEL A LA CONSTITUTION DU FRONT DE REFUS DU BENIN-WAXALA
Toi jeune ! Toi femme ! Toi homme ! Chers concitoyennes et concitoyens! De tous âges et de toutes conditions !
Peuple béninois !
L e Bénin, notre chère patrie, du fait de ses enfants jouisseurs, insatiables, prompts à se jeter dans la mare boueuse de la tricherie, du mensonge, du régionalisme, de l’ethnocentrisme, de la gabegie, du népotisme, de la collusion corruptive, baignant tous allègrement dans l’eau de l’impunité, est tranquillement embourbé dans le WAXALA.
Le WAXALA, tu le vis au quotidien et aujourd’hui davantage, en raison de la mauvaise gouvernance ambiante. Tu rumines tous les jours ton incapacité à te nourrir, à te vêtir, à te loger, à te soigner. En un mot, tu vivotes, pendant qu’autour de toi, les princesses et princes de la gadoue politique générée par le processus du renouveau démocratique, se la coulent douce et deviennent de plus en plus arrogants, prétentieux et insensibles à la misère du peuple.
Le WAXALA, pour toi jeune de toutes catégories, dans ton désespoir de participer à un concours national sans t’assurer, au préalable d’un parrain de la pègre. C’est de ne plus pouvoir faire de bonnes étudespour t’assurer un avenir au Bénin, chez toi.
Le WAXALA c’est encore pour toi l’impossibilité d’accéder à un emploi, obtenir un marché public, bénéficier d’une bourse d’étude etc., si tu n’es pas de la bonne région, si tu ne portes pas le nom sésame, ou si tu ne t’autoproclames fou du roi.
Le WAXALA pour toi et moi c’est d’avoir le malheur de tomber malade, avec ou sans argent, la porte du mouroir est ouverte. Pendant ce temps, les déprédateurs du patrimoine commun attendent juste le décollage du premier vol en direction de l’Afrique du Sud, de la France, du Maroc, de la Tunisie pour revenir gros , gras luxuriant et plus hardis pour puiser davantage dans la caisse de l’Etat.
On pourra multiplier les exemples du désastre socioéconomique dans lequel vit le pays depuis longtemps, avec force acuité sous le régime à scandales de YAYI qui a cristallisé toutes les tares nauséeuses, laissant découvrir l’odieux caractère criminel du système de gouvernance que les régimes successifs du renouveau démocratique ont généré, depuis un quart siècle.
Le WAXALAse vit avec grande souffrance et peur avec l’effacement de l’échiquier national aujourd’hui de la classe politique dirigeante, en activité depuis vingt-cinq (25) ans, devant les deux télécommandes, expression désolante de la sacralisation et de la distribution inconsidérée et vexatoire de l’argent sale dans notre pays.
Le constat est effarant. Il est établi maintenant et sans aucune gêne particulière que l’élection de l’actuel bureau du parlement a été effectué à la suite d’une sauvage vente aux enchères des représentants de la nation, couronnant ainsi l’ambiante contrebande qui a présidé aux dernières compétitions électorales du troisième trimestre 2015.
Il s’est confirmé toute la mascarade électorale de 2011parachevée par le fameux K.-O., projetant du coup, toute la dangerosité de la présidentielle de février 2016. Tous les ingrédients en vue d’inévitables affrontements ante ou post électoraux s’accumulent. A preuve, les candidatures aux forceps fondées essentiellement sur le critère de la diffusion et de l’acceptation de l’argent facile, montrent l’état de déliquescence du processus électorale met en lumière tout le chaos que porte cette élection.
Au demeurant, le WAXALA des affres d’une lutte fratricide insensée et sans merci se prépare activement et interpelle chacun de nous.
C’est pourquoi, quiconque a dans sa tête ESPRIT Pays et soucieux de la paix ne doit plus rester sans réagir devant cette grande catastrophe qui s’organise minutieusement par les chantres et les affidés d’une continuité sans pause évaluative du processus du renouveau démocratique. Il importe donc de prendre ici et maintenant les mesures urgentes et conséquentes qu’exigent la gravité de la situation politique, sociale, économique, culturelle et cultuelle actuelle de notre pays.
Du reste, l’heure a sonné pour nous mobiliser en une force du refus du Bénin-WAXALA et de proposition d’un Bénin debout, d’un Bénin en confiance, d’un Bénin ALAFIA.
Alors tous unis et déterminés pour CONSTITUER le jeudi 29 octobre 2015, à 16H à la BOURSE DU TRAVAIL à Cotonou LE FRONT DE REFUS DU BENIN-WAXALA
VIVE LE FRONT DE REFUS DU BENIN-WAXALA!
VIVE LE BENIN !
Fait à Cotonou le 23 octobre 2015
Pour le comité préparatoire,

Ont signé

Arias LEHA Célestine ZANOU Philippe NOUDJENOUME Jacques O. H. S. AYADJI


INVITATION
A LA CONSTITUTION DU FRONT DE REFUS DU BENIN-WAXALA

Nous avons l’honneur d’inviter les mouvements et partis politiques, les associations de développements, les syndicats, les organisations de la société civile, les personnalités et tout patriote à prendre part le jeudi 29 octobre 2015 à la bourse du travail à Cotonou à 16 heures précises à la constitution du FRONT de REFUS du BENIN-WAXALA
Espérant que vous serez sensible à notre appel nous vous prions de recevoir toutes nos considérations.

Pour le Comité d’Organisation
Arias LAHA

copyright5_thumb.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s