Publié dans Essai, Haro

Roger Gbégnonvi, l’ombre de Voltaire et la Lumière de Béhanzin

cossi-bio-osse3Il  faudrait nettoyer au karcher la scène intellectuelle de l’Afrique de quelques acteurs putatifs qui, sous prétexte de faire œuvre de déconstruction radicale, empoisonnent la pensée de considérations à l’emporte-pièce, d’amalgames et d’analyses non dégrossies, qui pèchent par anachronisme et décontextualisation forcenés.

Lire la suite de « Roger Gbégnonvi, l’ombre de Voltaire et la Lumière de Béhanzin »