Bio Tchané, Toute la Différence

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur…:

Trois traits, deux hommes

ideog Il y a, chacun sait, un air de ressemblance troublant entre Bio Tchané et Boni Yayi. Cet air de ressem-blance est constitué de trois traits bien précis et distincts :

– l’Origine Nordique plus ou moins proclamée

– le fait d’être économiste

– le fait d’être Président de la BOAD.

Cette ressemblance est, par certains côtés, involontaire ; mais par d’autres il paraît moins involontaire et traduit la conscience de la valorisation de certaines positions sociales ou de certains lieux institutionnels dans l’imaginaire des Béninois. Un imaginaire qui est  imprégné du culte de l’argent et du désir onirique de l’enrichissement facile, déconnecté de l’éthique du travail et de l’effort. Qu’on songe par exemple au poste de directeur de la BOAD ; qui ou qu'est-ce qui a contraint,  Bio Tchané à y accéder suite à Monsieur Yayi, autre que le désir de mettre ses pas dans les siens à toutes fins utiles ?

Mais aussi troublante que soit cette ressemblance entre Bio Tchané et Yayi Boni, qui traduit le fait que se met en place une formule d’accès à la Présidence du Bénin – formule que la réalité, surtout ces temps-ci, bat en brèche et révèle dans toute sa fausseté, son inadéquation et sa stupidité – il y a aussi trois traits, trois choses qui séparent les deux hommes, et qui sont trois choses de taille.

1. Bio Tchané ne passe pas pour un Docteur. Il faut toujours se méfier des gens qui ne sont pas médecins et qui se font appeler Docteur ; car souvent leur doctrine s’arrête à cette désignation pompeuse.

2. Bio Tchané ne passe pas pour un chrétien, ni même pour un religieux excité, même s’il ne fait pas mystère de sa confession musulmane. Le christianisme on le sait est un bastion de l’hypocrisie, et en Afrique s’est développée, surtout dans sa version évangélique, une culture de tromperie, qui manipule et exploite la passion religieuse des honnêtes gens à des fins d’enrichissement. Un business de la foi qui capitalise sur la naïveté de la multitude. Une race de fornicateurs, d’escrocs joliment sapés qui usent des techniques de manipulation des âmes, et qui sont à cheval entre le monde politique et le monde des affaires. Une venimeuse engeance de manipulateurs, de soi disant hommes de Dieu, mais dont le vrai Dieu est l’argent.

3. Enfin, Bio Tchané ne se targue pas d’être nouveau dans le landerneau politique béninois. Yayi Boni, on le sait, a surfé sur la vague de la nouveauté et de la virginité politique. Or toutes ces qualités apparentes se sont révélées de dangereux défauts et ont trahi l’inexpérience têtue d’un homme dont la méthode d’action est basée sur le non-respect des règles, la navigation à vue, la précipitation, et l’improvisation ; sans compter les visées malhonnêtes que révèle le maelstrom de corruption qui agite sa fin de règne. Toutes choses qui confirment à souhait la sagesse qui veut qu’on se méfie doublement d’un inconnu.

En conclusion s’il faut se méfier de l’effet de formule dans l’élection d’un Président de la République, formule basée sur des traits éthiquement douteux, il faut aussi avoir l’honnêteté et la clarté d’esprit de relever le cas échéant les différences entre les acteurs politiques. Et ces différences, en l’occurrence, font toute la différence

Éloi Goutchili

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

2 commentaires

  1. faut il etre de la boad pour briguer la presidence de la republique du BENIN?

  2. Question pertinente. Quelle honte d’être originaire d’un pays dont l’antichambre de la présidence est la BOAD, une petite banque ouest-africaine francophone ! Et comment s’étonner qu’ensuite cet état de choses génère scandale sur scandale, l’appât du gain, culte malsain de l’argent roi et ce maelström de corruption qui secoue notre cher pays ? Dieu sauve le Bénin ! ( voir le Banquier et le Politique de Binason Avèkes, qui répond à votre question) [http://blaisap.typepad.fr/mon_weblog/2010/07/le-banquier-et-le-politique.html%5D
    Amida Bashô

Les commentaires sont fermés.