Publié dans Santé, Trad

Libéria : Relative Accalmie de l’Épidémie Ebola

image

L’Organisation mondiale de la Santé, l’OMS, a déclaré mercredi à Genève que la propagation du virus Ebola au Libéria semblait se ralentir par rapport au rythme élevé antérieur.
Monsieur Bruce Aylward, qui est en charge des efforts de l’OMS pour lutter contre la maladie en Afrique de l’Ouest, a dit qu’il y avait des indications que le nombre réel de cas nouvellement signalés commençait à baisser au Libéria.
Il a dit que les lits d’hôpitaux dans la capitale Monrovia étaient en train d’être libérés, le nombre de cas confirmés en laboratoire est resté stable, et le nombre d’enterrements avait baissé.
Monsieur Aylward a souligné que l’analyse était toutefois préliminaire, et qu’il se pourrait que ce changement soit dû à un manque de déclaration des nouveaux cas ou à des personnes qui n’ont pas recours au traitement

Binason Avèkes

   

copyright4

Publié dans Santé, Trad

Ghana : Dr Ernestina Naadu Mills, ex-1ère Dame, Honorée

imageDr Ernestina Naadu Mills, ex-Première dame du Ghana, a annoncé vendredi que selon les estimations 6,67 millions de femmes de plus de 15 ans sont actuellement à risque de développer un cancer du col de l’utérus au Ghana.
« .. Chaque année au Ghana, au moins 3000 femmes sont diagnostiquées et au moins 2000 femmes meurent du cancer du col de l’utérus, » a-t-elle dit.
L’Organisation mondiale de la santé prévoit que d’ici 2015 il y aurait plus de 5000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus au Ghana et au moins 3300 décès chaque année, a dit l’ex-Première Dame qui a souligné la nécessité pour tous de faire plus pour protéger les jeunes filles de contracter la maladie.
Dr Naadu Mills a déclaré ceci à Accra où elle a été honorée de l’Eagle Award par la Health Legend Foundation, Africa, pour sa contribution et son rôle dans la promotion de la santé des enfants au Ghana.
Parmi les lauréats figuraient l’ancien président John Kufuor, qui a reçu le Prix de l’étoile; l’Ambassadeur de Cuba au Ghana, Jorge Lefebre, qui a reçu le prix Eagle, tandis que Okyeame Kwame, un musicien, a reçu le Prix humanitaire.
Vingt personnes et organisations ont également été décernés dans diverses catégories.

 

Dr Naadu Mills a déclaré que le cancer du col de l’utérus était le deuxième cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde, avec environ 500 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année et on estime que, sur ce nombre, 275 000 femmes meurent, ce qui représente 90 pour cent des cancers féminins enregistrés.

L’ex-Première Dame a plaidé pour une campagne active et des exercices de vaccination afin de protéger les jeunes filles contre la possibilité de contracter la maladie.
«Nous devons faire plus dans ce domaine et fournir un accès adéquat au dépistage et au traitement,» a-t-elle dit en remerciant l’organisation pour l’honneur qui lui a été conféré, à elle ainsi qu’aux autres lauréats.
Dr Mills a déclaré que son organisation, la Fondation pour l’éducation des enfants, est sur la ligne de front dans la lutte contre les principaux problèmes de santé dans le pays, y compris les questions autour de la mortalité maternelle et le cancer du col de l’utérus.

Binason Avèkes

copyright4

Publié dans Pub, Santé, Trad

Le Lavage des Mains, Ne nous en Lavons Pas les Mains

150 000 Enfants Meurent chaque Année au Nigeria par Manque d’Hygiène -UNICEF

image

Par Funmi Olasupo

imageSelon l’UNICEF environ 150.000 enfants meurent chaque année au Nigeria en raison de mauvaises conditions d’hygiène et de consommation d’eau non potable, causes de diarrhée.
Le responsable de l’UNICEF pour l’Eau, l’Assainissement et l’Hygiène au Nigeria, M. Kanaan Nadar, a révélé l’information à Abuja à l’occasion de l’édition 2014 de la journée mondiale de lavage des mains.
Monsieur Nadar a exhorté les parents à faire prendre conscience à leurs enfants de la nécessité de toujours se laver les mains et de maintenir une bonne hygiène en tout temps, car cela permettrait de réduire les décès causés par la diarrhée de près de 50 pour cent.
Monsieur Nadar a déclaré: «Au Nigeria, chaque année, nous avons environ 150 000 enfants qui meurent en grande partie à cause de la diarrhée la plupart du temps associée au défaut d’assainissement de l’eau non potable et au manque d’hygiène.
«Le lavage des mains peut effectivement réduire cette mort par diarrhée mort de 50 pour cent et la pneumonie de près de 40 pour cent. Donc, le lavage des mains est très important.  »
Selon lui, le lavage des mains avec du savon a fait une grande différence dans la lutte contre le virus Ebola.
Monsieur Nadar a dit qu’il avait été l’un des principaux instruments de lutte contre la propagation du virus dans la plupart des pays touchés par le virus Ebola.
«Dans la lutte contre la propagation du virus Ebola, a-t-il dit, le lavage des mains avec du savon, en tant qu’un outil important, a été une source supplémentaire qui a fait la différence.
« Tout le monde peut choisir de laver sa main avec du savon après avoir utilisé les toilettes et avant de manger ou de toucher les aliments, créant ainsi un environnement sain, non seulement pour eux-mêmes mais aussi pour la famille et la société en général. »
Dans son allocution, le ministre des Ressources en eau, Mme Sarah Ochekpe, a dit que le programme de lavage des mains est célébré, car il a la capacité de sauver des vies et de réduire le fardeau de la maladie au Nigeria.
«Aujourd’hui, a-t-elle dit, à travers le Nigeria, plus de 250 000 élèves de 100 écoles sélectionnées participent à la campagne mondiale de lavage des mains et feront la preuve du de lavage des mains avec une compétition de course »

Binason Avèkes

copyright4