Nigeria : Obasanjo s’Attaque à Ceux qui Font Pression Contre un Recours en Annulation de l’Élection de Buhari

Blog1.jpg

Profitant d’une décision de justice qui vient de réparer la première fraude électorale test qui, quelques mois plus tôt, avait donné la victoire au candidat APC à l’élection du gouverneur de l’Etat d’Osun,  M. Obasanjo tout en saluant l’ordonnance qui selon lui rendait justice à la  volonté du peuple d’Osun, en a profité pour égratigner Buhari.

Obasanjo a en effet dans sa déclaration condamné ceux qui exhortent Atiku Abubakar, candidat du PDP à l’élection présidentielle du mois dernier, à ne pas intenter un recours. Il a ajouté que de tels appels émanaient des « ennemis du Nigeria » et de ceux qui cherchent à intimider les Nigérians en menaçant de violence.

M. Abubakar Atiku, on le sait, a rejeté les résultats du scrutin du 23 février, alléguant une fraude en faveur du président  Buhari. Il a demandé à la cour d’annuler le résultat et de le déclarer président élu, défiant les appels à concéder la défaite.

Bien que de tels appels aient été publiquement signés en majorité par les partisans de M. Buhari, certains groupes ont suggéré qu’une victoire légale éventuelle de M. Atiku pourrait provoquer des troubles. Ces groupes ont donc fait valoir leur préférence pour un Nigeria stable au détriment du mérite auquel pourrait prétendre la demande de M. Atiku.

Dans ses premiers commentaires publics sur les élections, M. Obasanjo, qui a soutenu M.  Atiku au, s’est attaqué à de telles suggestions émanant de ceux qui «se disent eux-mêmes nos partenaires de développement et nos amis». A l’en croire,  « le sacrifice de la justice sur l’autel de la prétendue stabilité est un ennemi de la justice, de la démocratie et du Nigéria ».

« Ceux qui ont conçu et promeuvent le récit selon lequel si Atiku Abubakar continue à demander réparation, il y aura de la violence, sont des esprits diaboliques qui cherchent une excuse pour déchaîner la violence sur les Nigérians », a-t-il déclaré.

«À aucun moment de l’histoire, une paix durable n’a été construite sur le vol, l’injustice, la corruption et les inégalités. Ces marchands de chaos et de violence ne devraient avoir aucune place dans une société décente. Et ils doivent savoir qu’aucune intimidation ou prophétie de violence et de malheur n’impressionnera personne. « 

Il a pris l’exemple sur M. Buhari qui a contesté à trois reprises les résultats des élections à des élections auxquelles il s’était présenté dans le passé.

ibinimori

copyright5

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s