Le Vrai Crime de Laurent Gbagbo

blog1

Le Vrai Crime de Gbagbo c’est d’avoir résisté aux mille et un coups d’Etat inspirés et organisés par la France contre son régime et qui ont tous échoué. Pour la première fois, un dirigeant Noir africain démontre un haut niveau d’organisation défensive et auto-défensive qui met en échec la machine de harcèlement politique et l’arrogance paternaliste des Blancs. De Patrice Lumumba ou Sylvanus Olympio à Joseph Kabila en passant par  Thomas Sankara, Pascal Lissouba, etc… ( la liste des crimes politiques et coups d’Etat français sur le continent africain est longue.)

Et ce camouflet infligé à la France, elle n’a pas pu le pardonner à Gbagbo ; d’où sa diabolisation à outrance. Pour la première fois, il y avait crime contre la Démocratie en Afrique qu’il ne fallait point pardonner ; pour la première fois, il y avait un dictateur africain qui massacrait l’opposition et cela, d’un point de vue des Droits de l’homme était inadmissible. A côté de Gbagbo, les Eyadema, Bongo, Blaise Compaoré et autres étaient des enfants de cœur. La Côte d’Ivoire de Gbagbo était devenue soudain le pays francophone le plus dictatorial d’Afrique, et les présumés crimes commis par lui étaient aussi inhumains qu’inédits dans l’histoire politique de l’Afrique postindépendance. Et l’ONU de la France ou la France de l’ONU ne pouvait que s’en émouvoir, et venir au secours des Ivoiriens et de la raison démocratique en  danger en Afrique.  De plus, détail qui avait son importance, Gbagbo n’avait pas pour habitude d’accueillir sur un lit de roses  le ban et l’arrière ban des chiens ivoiriens dressés par la France et régulièrement lancés à l’assaut de son régime. Quel toupet de mettre en question le droit d’un pays blanc d’Europe de régir de bout en bout l’économie d’un pays noir Africain formellement indépendant ! Un Nègre qui ose défier des grands Blancs, quelle témérité !  D’où la diabolisation à outrance de Gbagbo ; son humiliation personnelle à l’issue de sa capture par l’armée française. Dans ce bras de fer inspiré par le racisme, et à la manière dont elle réprimait dans le sang les révoltes coloniales pour donner une bonne leçon aux Nègres afin que leurs agissements ne mettent en cause son pouvoir absolu, la France n’a eu de cesse de réprimer l’impudence de Gbagbo, lui donner une belle leçon afin que jamais, aucun dirigeant de pays africains ne songe à remettre en cause le droit qu’elle s’est octroyé de faire ce qu’elle veut en Afrique au gré de ses intérêt léonins, en dépit de l’indépendance claironnée de ceux-ci. Et, dans ce bras de fer politique et géopolitique, la France n’a eu de cesse d’avoir gain de cause, car il y allait à la fois de son honneur, de son amour propre et de ses intérêts. Honneur, Amour-propre et Intérêts, voilà le triptyque diabolique d’un acharnement bestial et scandaleux.

Si bien que diaboliser Gbagbo, le charger au maximum, le déférer devant la CPI n’étaient qu’une façon de cacher le honteux acharnement de la France contre lui. D’où la délicatesse et l’embarras de son procès aujourd’hui…

Bouabré Anicet

copyright5

Publicités

2 commentaires

  1. Ce qui est proprement ahurissant et ajoute à la révolte dans l’affaire Gbagbo, c’est son traitement manichéen. Qui peut croire que dans les événements de Côte d’Ivoire, le crime n’était que du seul côté de Gbagbo ? Et l’équipe servile de Ouattara/Soro était constituée d’anges, qui n’avaient fait que du bien tout le temps que la France les manipulait sous prétexte de rébellion ? Quelle est cette justice qui fait insulte à l’intelligence des Africains ? Dire que c’est la justice des vainqueurs n’est que la rationalisation logique de l’arbitraire colonial. Jusqu’où la France se moquera-t-elle de l’Afrique et des Africains ? Une affaire motivée par le racisme, se traite dans le racisme… Quand est-ce que l’Afrique sortira de ce cercle vicieux du racisme anti-noir que la France a tracé autour d’elle ? Tant que nous nous en accommoderons et le considérerons comme naturel, tant que nous ne crierons pas notre ras le bol, l’enculeur historique ne démordra pas !

  2. Non ivoiriens ont un incroyable talents..

    RIEN NE SE FAIT PAR HASARD

    L’Association des Débarqués de Ouaga (ADO) a créé un Régime à Dominance Rebelle (RDR) et a amené la France à se Rebeller Contre les Ivoiriens (FRCI), en accord avec les Premiers Décideurs Connus des Ivoiriens (PDCI) dont le mentor est un Buveur Egaré Dans l’Ivresse des Elections (BEDIE). A ces deux nous disons: Foutez la Paix aux Ivoiriens (FPI) car le Grand Baobab Africain Gagnera la Bataille contre l’Occident (GBAGBO)
    Vraiment, les ivoiriens sont forts! Imagin-actif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s