Je vous Présente Bernard Maupoil, l’Engagé du Fâ

blog1.jpg

BERNARD MAUPOIL
L’homme connu dans les milieux intellectuels pour sa « Géomancie à l’ancienne Côte des Esclaves », qui est demeurée une référence sur le sujet, n’est pas seulement comme plus d’un le croit un administrateur colonial bourgeois qui se distrait en tâtant à de l’ethnologie bon marché. D’une certaine manière, à l’instar d’un Sarte, Maupoil est le type même de l’intellectuel engagé, dans son temps et dans sa vie.

Issu d’une famille de magistrats (petit-fils de Garde des Sceaux, fils de préfet, neveu de ministre), Bernard MAUPOIL est né à Paris le 17 novembre 1906. Ses origines sociales auraient dû tout naturellement le prédisposer à perpétuer les valeurs de la grande bourgeoisie. Mais considérant les options qu’il adoptera tout au long de sa vie, on peut sans hésitation estimer que Bernard MAUPOIL a, incontestablement, « trahi » sa classe …

  • Etudiant en droit et lettres. Élève de l’École Coloniale.
  • Administrateur des colonies (Dahomey, Sénégal, Guinée française, etc.).
  • Parallèlement, études d’ethnologie : élève du professeur Mauss. Choqué par la violence de la colonisation, l’injustice, B. Maupoil se passionne pour la connaissance et la compréhension des peuples qu’il côtoie.
  • Dénonce de nombreux scandales. Mais, fonctionnaire, il ne peut signer dans certaines publications accusant le colonialisme, telle « le chancre du Niger » (Pierre Hébrard).
  • Ennemi du franquisme, il apporte une aide active aux républicains espagnols.
  • À l’occasion de la tentative échouée de Charles de Gaulle à Dakar, il est compromis aux yeux des autorités de Vichy. L’Administration a désormais inscrit Bernard Maupoil sur sa liste noire.
  • Il demande à être mis en disponibilité sans solde, et rentre en France.
  • Outre la thèse qu’il prépare, thèse de doctorat d’Etat sur la géomancie au Dahomey, il se consacre entièrement à la lutte contre l’occupation, entre dans les forces françaises libres, organise et anime le réseau Cahors-Asturies.
  • Dénoncé et livré à la Gestapo par des français (Fresnes, Compiègne).

Bernard MAUPOIL est né à Paris le 17 novembre 1906 d’une famille de magistrats. Son père, Marcel MAUPOIL, est préfet. Son grand-père maternel, Ernest VALLÉ est garde des Sceaux. Ses oncles sont ministre, sénateur. Les origines sociales de Bernard MAUPOIL le destinent donc tout naturellement à devenir lui-même commis de l’Etat, reprenant le flambeau familial et perpétuant logiquement les valeurs de la grande bourgeoisie dont il est issu. Mais il quittera très vite cette voie toute tracée, « trahissant » ainsi sa classe. Et cet écart irréversible – et impardonnable pour ses ennemis – lui coûtera la vie … Etudiant en droit et lettres, Bernard MAUPOIL devient élève de l’Ecole Coloniale, conformément aux vœux parentaux. Cette formation le conduit à devenir administrateur des colonies – Dahomey, Sénégal, Guinée française … Passionné par l’ethnologie, qu’il étudie avec le professeur Mauss, il prend très vite conscience, dès le début de sa fonction d’administrateur, des méfaits du colonialisme, de l’injustice et de la violence qu’il exerce sur des peuples que Bernard MAUPOIL veut comprendre et respecter. L’homme de cœur ne peut supporter les exactions dont il est le témoin, l’imbécillité d’une administration qui les permet. Bernard MAUPOIL dénonce ainsi plusieurs scandales, dont celui de l’Office du Niger, notamment par un article, « Le chancre du Niger », paru dans une publication accusant le colonialisme, et signé de Pierre Hérbart – la fonction de Bernard MAUPOIL ne lui permettant pas d’apposer son nom à un tel réquisitoire … Ses nombreuses prises de position font que Bernard MAUPOIL est très mal noté par l’administration. Il est définitivement compromis – l’on peut même ajouter : condamné – par le soutien

lire la suite

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s