Publié dans Haro, Humor, nigeria

Le Bénin de la Rupture Aussi

blog1.pngLes inscriptions sur les véhicules de transport public en Afrique sont légion, et leur richesse thématique tourne souvent autour de l’invocation de Dieu, de proverbes, la force du destin, ou des adages à caractère religieux ou moral. Cette inscription derrière une camionnette au Nigeria innove avec ce qui pourrait être considéré comme un trait d’humour satirique à caractère politique. Il est vrai que chez notre grand voisin, le vol de denier public se fait plutôt à la pelle qu’à la louche…

Au Bénin, nous avons rompu avec la pusillanimité et le style artisanal d’antan dans le vol du denier public. De l’aveu de l’un des grands connaisseurs en matière d’argent public volé, du temps de Yayi Boni, nous étions passés de la cuillère à café à la louche. De nos jours,  pour rester dans ce registre métaphorique de la préhension outillée,  on peut dire que nous sommes passés sans crier gare à la pelle. Visiblement, comme le démontre la quasi totalité de ses décisions, gestes et actes,  le régime de Talon est venu pour faire main basse sur les biens publics. Cette inscription impertinente ne vaut donc pas seulement pour le Nigeria, mais pour le Bénin de la Rupture aussi…

Aminou Balogun

copyright5

Publicités

Un commentaire sur « Le Bénin de la Rupture Aussi »

Les commentaires sont fermés.