Vidéo : L’Afrique et le Malheur de Gbagbo

blog1.png

Dans un discours digne d’un Africain éclairé qu’il est et que l’histoire africaine  reconnaîtra en lui, Gbagbo met les mots sur le drame africain, et le devoir de conscience pour relever le défi de notre destin bafoué. Mais quand il énumère les malheurs de l’Afrique, il pèse ses mots ; il se cantonne à ceux qui sont reconnus comme relevant du passé. A plusieurs reprises, l’historien du présent se refuse à prononcer le mot tabou de néocolonialisme qui effleure sa conscience… Cette précaution langagière et diplomatique en respect au maître français ne suffira pourtant pas pour lui sauver la peau. En tant que Président africain, il en savait déjà trop, il était trop conscient, et trop ambitieux pour les siens pour être gardé dans le cheptel des Présidents africains sous surveillance française. Le Malheur de Gbagbo est d’en Savoir trop sur Nos Malheurs, même s’il ne peut pas tout dire…

Anicet Bouabré

copyright5

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s