Zinsou ou la Boîte de Pandore de l’Aliénation

haro3_thumb.png
Ceux qui ont amené Zinsou et le soutiennent sans vergogne ni scrupule, parce que n’ayant d’yeux que pour leurs intérêts égoïstes du moment, savent-ils qu’ils font prendre un grand risque pour l’indépendance du pays ? Savent-ils que ce faisant, ils l’ont définitivement placé sur la voix tragique de l’aliénation ?
Savent-ils désormais qu’avec Zinsou — qu’il réussisse son coup obscène ou pas — la boite de Pandore est désormais ouverte ? Savent-ils que désormais, il serait difficile à un Béninois d’être Président du Bénin ? Savent-ils que désormais, un Mexicain ou un Cambodgien peut devenir président du Bénin du jour au lendemain ?
A supposer même que Lionel Zinsou ait les moyens et la solution de la prospérité au Bénin, est-ce une raison suffisante pour qu’il vienne violer l’intimité politique d’une nation africaine qui se cherche et ne demande qu’à consolider son indépendance après 4 siècles d’esclavage et un siècle de colonisation ?
Si Obama est devenu président des États-Unis plutôt que du Kenya c’est qu’il connaît les États-Unis plus que le Kenya ; c’est qu’il est plus Américain que Kényan. Est-ce que Zinsou est plus Béninois que Français ?
Pouvoir aider un pays à sortir de la pauvreté — intention louable quoique éminemment douteuse — est-ce une raison suffisante pour en devenir le Président du jour au lendemain ? Enfin, nous sommes en plein cauchemar au Bénin ! Qui nous en réveillera ?
A ce train, il suffit, à deux ans des prochaines élections présidentielles de 2021, qu’un Mexicain expert en développement, ami de l’Afrique, prix Nobel d’économie au demeurant se présente à nos portes, obtienne la nationalité, se porte candidat aux élections, loue les logo des grands partis du moment, et le voilà bombardé Président de la République…
On a beau crier et dire que le Mexicain ne connaît pas le Bénin ni aucune de nos langues, qu’il ne parle même pas bien le français. Rien n’y fera, la passion des Béninois pour un Président venu du dehors, et le précédent de Zinsou auront ouvert la voix.
Agada Balanpo

copyright5_thumb.png

Un commentaire

  1. Si ce singapourien pourrait nous apporter la recette du développement économique qu’a connu son pays alors il serait le bienvenu, ou meme ce cambodgien s’il pourrait nous apporter l’esprit du renouveau tel qu’il se ressent dans cette partie du monde et bien serait aussi le bienvenu.

Les commentaires sont fermés.