L’ONU condamne le « meurtre odieux » de 15 migrants en Libye

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné, dimanche soir, le « meurtre odieux d’au moins 15 migrants et demandeurs d’asile », près de la ville côtière méditerranéenne de Sabratha (ouest), accusant les passeurs et appelant à « traduire les auteurs en justice ». 

« La MANUL condamne fermement le meurtre odieux, vendredi matin, d’au moins 15 migrants et demandeurs d’asile à Sabratah », a dit la Mission onusienne dans un communiqué. 

Quinze corps de migrants, dont certains calcinés, ont été découverts vendredi sur la côte de Sabratha (à 70 km de la capitale Tripoli), et été retrouvés sur une plage, la plupart brûlés à l’intérieur d’une embarcation calcinée, selon l’ONU et le Croissant-Rouge libyen. « Onze corps calcinés ont été retrouvés à l’intérieur du bateau amarré et quatre autres corps blessés ont été retrouvés à l’extérieur », a ajouté la MANUL. 

Cette ville côtière libyenne reste un important point de départ pour des milliers de personnes qui cherchent chaque année à rejoindre les côtes italiennes. « Bien que les circonstances exactes restent à déterminer, les meurtres auraient résulté d’affrontements armés entre trafiquants rivaux », selon l’ONU, qui a exhorté les aut….

lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s