Bleu est le Sang de Lionel Zinsou

blog1A défaut de parler la langue du moindre terroir du pays qu’il aspire de façon forcenée à présider, Lionel Zinsou s’efforce en revanche non sans passion de parler le langage vestimentaire autochtone. Il décline le port des atours locaux à tous les niveaux : africain, béninois, sud du Bénin, nord du Bénin, etc.. selon les règles élémentaires de la réception basée sur l’identification spéculaire : le bourg, la commune, le département, la région que l’on visite doit avoir la troublante sensation, à travers l’habillement du moins, d’avoir affaire à l’un des leurs, un fils du terroir. Cette correspondance spéculaire, Lionel Zinsou en use jusqu’à la corde, selon la logique aveugle du yàka ; il n’y a qu’à porter une tenue de chez vous et vous voilà embobinés ; le lendemain on prend l’hélicoptère et on s’envole vers une contrée opposée pour jouer la même comédie vestimentaire, comme un egougoun qui s’adapte au goût de la famille dont il incarne les revenants, etc.
Mais à voir les images sélectionnées ci-dessus de façon édifiante quoiqu’aléatoire, une constance traverse le choix vestimentaire du candidat FCBE qui tombe du ciel : c’est le bleu qu’il décline sur tous les tons. Comme le ciel bleu ou la mer qui ouvre les horizons, le bleu et ses nuances (turquoise, cyan…) est une couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. Le bleu est l’écho de la vie, du voyage et des découvertes au sens propre et figuré (introspection personnelle). Comme l’eau qui désaltère, le bleu a un petit côté rafraîchissant et pur qui permet de retrouver un certain calme intérieur lié aux choses profondes. Le bleu est symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher. Cette couleur plaît généralement à toutes les générations, Mais elle plait aussi aux réseaux sociaux, de Facebook à Twitter. On comprend que les gourous de la com. du candidat descendu du ciel — et il n’est pas jusqu’au dernier incident d’hélicoptère de Djougou qui ne traduise cette condition miraculeuse et bizarre de Lionel Zinsou — tapis dans l’ombre ont beau jeu de préconiser cette couleur de toutes audaces.

Mais à mille lieux des projections idéalistes et d’un assaut symbolique sans justification éthique ni pratique, du point de vue de l’inconscient, référé au rapport avec les couleurs nationales, il serait intéressant de savoir ce que dénote ce bleu dans l’imaginaire personnel de Lionel Zinsou. Ce n’est certainement pas le bleu qui n’existe pas dans le drapeau national du Bénin. Mais le Bleu en revanche est une des couleurs phares du drapeau français au point d’y renvoyer par métonymie comme on peut le voir dans la désignation de l’équipe nationale de foot française.
Et du même coup, on voit que le Bleu en dit long sur l’agenda Françafrique de Lionel Zinsou, dont l’homme lui-même ne fait pas mystère.

Agbopanzo Balthazar

copyright5_thumb.png