Côte d’Ivoire : Démasquer l’ONU

L’ONU, plus que jamais mérite son nom « d’Agence de Pub de l’Occident » que lui a donné le vénérable Saddham Hussein.

En Afrique en général, elle feint d’ignorer les abus dont le continent est la victime de la part de l’Occident ; elle ne condamne jamais le néocolonialisme, elle ne condamne jamais les arnaques comme le CFA par laquelle la France désapproprie économiquement les états francophones.

Au contraire au nom de la Démocratie, elle est prompte à contribuer à éliminer des leaders comme Laurent Gbagbo de la circulation politique, à faire assassiner de grands leaders panafricains comme Kadhafi. Et entre ces actions où la malice le dispute à la complicité active, elle pond des condamnations formelles pour faire amende honorable et se faire bonne conscience.

Ainsi peut-on lire dans sa presse « Présidentielle en Côte d’Ivoire : l’ONU met en garde contre les discours de haine » 

Cela donne l’image d’une organisation responsable, qui est soucieuse du respect des droits de l’homme, de l’éthique, de la paix, etc…

Or tout le monde sait ce qu’il se passe en Côte d’Ivoire. Tout le monde sait, et toute l’opposition réunie dénonce la violation de la constitution par Monsieur Ouattara, un homme que l’ONU, avec la France a contribué à installer à la tête de la Côte d’Ivoire à grand renfort du discours de la Démocratie.

Le député européen Thierry Mariani

Au lieu de faire pleurer les âmes sensibles avec sa condamnation lénifiante, et subtilement droitdelhommiste du « discours de la haine », pourquoi l’ONU ne condamne-t-elle pas la violation de la constitution en côte d’Ivoire. Pourquoi n’appelle-t-elle pas au strict respect de la constitution ?

Comme d’habitude, voilà une organisation au service du colonialisme et de l’Occident et qui distrait les naïfs en disant condamner le discours de la haine,  alors qu’il serait plus honnête de condamner la cause éventuelle de ce discours, la source de la menace de la paix : la violation de la constitution ! Maintenir l’Afrique dans l’esclavage, et vouloir passer pour son libérateur, Tuer l’Afrique dans l’œuf, contribuer à tuer l’Afrique, et vouloir passer pour son sauveur, voilà la posture honteuse de l’ONU, que les Africains doivent savoir et démasquer !

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s