Afrique, Danser ou Sexer

La musique, la danse actuelle en Afrique a planté son drapeau dans le bas-fond sexuel le plus bas et le plus bâtard. C’est le fond de commerce. Nos manières d’antan d’aborder la vie de façon holistique, sans séparer ce qui est sexuel de ce qui est vivant ont été démantelées et rabattues sur l’obsession sexuelle. La légitimation est venue de l’occident qui, à travers le prisme de son regard judéo-chrétien torturé, n’a vu dans nos manières que du sexuel. Et les Michael Jackson et consorts sont venus donner le coup de grâce pervers et le tour est joué…Aujourd’hui danser, bien danser et vendre de la musique c’est sexer : danseur rime avec sexeur…

Rico’s campos clip

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s