Coronavirus : Coexister ou Périr

blog1

Jetons un coup d’œil en arrière sur nos vies,  disons d’il y a une semaine ou un mois.  Pouvez-vous voir comment les choses ont changé en quelques jours ou semaines? Les institutions et les centres de divertissement ont fermé, les espaces publics sont vides, il y a moins de voitures sur les routes. Les niveaux de pollution ont baissé, les ports touristiques et les plages sont vides, les plans d’eau sont plus propres car la plupart des gens sont chez eux avec leur famille.

Cette pandémie de coronavirus a appuyé sur le bouton de réinitialisation de beaucoup de choses. D’entrée de jeu, nous avons commencé à apprécier les anciennes valeurs et les choses plus simples de la vie. Mais je veux me concentrer sur un problème ce soir, à savoir la coexistence. Depuis que les humains ont commencé à se retirer des espaces publics par peur du coronavirus, la nature a commencé à récupérer son espace. Les dauphins sont revenus sur la côte italienne en raison de l’absence des navires de croisière. Regardez ces images. Il y a des cygnes dans les canaux italiens. Des canaux qui étaient autrement peuplés de gondoles et de touristes. Les oiseaux sont revenus. À Singapour, les loutres errent librement grâce aux espaces publics vides. Un groupe d’oies égyptiennes ont été repérées traversant le tarmac de l’aéroport de Tel-Aviv en Israël, elles peuvent marcher librement comme vous pouvez le voir sans crainte d’une intervention humaine, grâce aux avions cloués au sol et aux restrictions de voyage. L’aquarium partagé de Chicago est fermé aux visiteurs, mais a fait une exception pour Edward et Annie. Ce couple de pingouins prend plaisir à rendre visite à ses amis pour changer. Il n’y avait aucun humain pour les déranger. Regarde-les. Ces images sont un sombre rappel de la façon dont nous, les humains, avons pris le contrôle de la terre. Nous avons empiété sur le territoire d’autres êtres vivants. Nous avons détruit des habitats et tué des animaux et des ressources surexploitées. Nous ne possédons pas cette planète mais partageons le monde avec beaucoup d’autres êtres vivants. Nos vies sont autant une question de cohabitation que de survie des plus forts. Nous, les humains, ne pouvons pas abattre les forêts, détruire les habitats et polluer les océans. Cela met en jeu la survie d’autres espèces. Ces dauphins appartiennent aux eaux de l’Italie. Ces cygnes appartiennent aux canaux, ce sont leurs demeures. Que la crise des coronavirus nous laisse avec cette leçon. Apprendre à coexister ou la nature trouverait des moyens extrêmes de récupérer son espace. Pensez-y.

Transcription Michèle Abègnonhou, Traduction Binason Avèkes

copyright5

Un commentaire

  1. J’ajouterais qu’il doit s’agir d’une coexistence pacifique et durable.

    Rappelons nous que la coexistence pacifique est une doctrine de politique extérieure soviétique qui ouvrit la voie à une nouvelle ère dans les relations internationales. A la guerre froide succéda alors la détente (1962-1975) période durant laquelle les rapports américano soviétiques connurent une certaine embellie.
    Mais l’histoire rapporte que cette coexistence pacifique à l’épreuve des faits n’a pas porté les résultats espérés: l’érection du Mur de Berlin, la crise de Cuba qui fit craindre au monde un affrontement nucléaire généralisé et bien plus encore.

    Aujourd’hui, nous sommes toujours en guerre froide, mais en plus, le monde entier est en guerre contre un ennemi invisible qui s’arrode le droit de redéfinir un nouvel ordre mondial. Tous les Hommes sont remis sur le même pied d’égalité et la Nature est en train de reprendre ses droits malgré nous.

    Il est hélas à craindre que l’Homme qui est déjà un loup pour l’Homme ne puisse pas maintenir ce nouvel équilibre et vivre en COEXISTENCE PACIFIQUE ET DURABLE avec la Nature.

    Nous allons à coup sûr vers une nouvelle forme de vie sur la terre, une vie plus en symbiose avec les autres formes d’existence et qui à notre corps défendant, va impliquer, instituer, reconnaître de manière irreversible que la Nature est la Mère de tous.
    C’est mon avis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s