Afrique: langue, notre Bêtise Viscérale

blog1

Langues Nationales : le Véritable But de l’École en Afrique Noire

copyright5

Un commentaire

  1. Je partage votre avis.

    L’essentiel est de comprendre et de parler la langue du pays où l’on vit.

    Si vous vivez à l’étranger, vous ne pouvez pas pratiquer votre langue maternelle comme si vous viviez chez vous.

    La langue de ce pays étranger devenu le vôtre devient la langue maternelle de votre progéniture qui aura tout intérêt à la parler, c’est une question de survie et d’intégration. Pour vous mêmes, loin du pays natal, votre langue maternelle demeure le seul lien qui vous lie a votre pays.

    Pour ceux qui vivent au Bénin par contre, leur langue maternelle béninoise est pour eux ce que le lait maternel est aux bébés, une source de vie. Et c’est là que le problème se pose: nous sommes forcés de ramer à contre courant pour adopter une autre langue, celle des colons, c’est à dire porter des masques blancs sur notre peau noire…Frantz Fanon en parlait déjà en 1952.

Les commentaires sont fermés.