Sous le Bananier : l’Afrique et le Règne Absurde du Président-Boy

blog1

basho2.pngIl ne sait s’imposer qu’à son peuple et le fait en dépit du rejet de la majorité de celui-ci. Il le fait sans état d’âme au prix d’une répression injuste, d’une violence aveugle, voire même de guerres fratricides.

Et aussi implacable que soit sa tyrannie sur son peuple il ne sait rien faire d’autre que de trembler devant de petits commis blancs, de vulgaires ambassadeurs, des émissaires ordinaires de ses maîtres occidentaux. Inspirer tant de terreur à son peuple pour s’en laisser inspirer autant sinon plus par les sous-fifres blancs de ses maîtres totalement inconnus dans leur pays, voilà le trait marquant et absurde du président nègre. Si la période coloniale a mis à l’honneur le type du boy, comme avatar domestique de la sujétion du continent africain, la période néocoloniale, elle, met en scène le règne du président-boy

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s