Publié dans Interview, Kultur

Le Politique et le Culturel selon Ousmane Aledji

Entrepreneur culturel, directeur général et fondateur du Centre culturel Artisttik Africa, écrivain, metteur en scène et ancien directeur du Fitheb, Ousmane Alédji opine dans cette interview sur le secteur culturel, les réformes en cours et la gouvernance du pays en général.

Vous êtes membre du Conseil national des Arts et Culture, une structure dont l’utilité est peu perceptible.

Normal. C’est un mort-né. La preuve, le secteur culturel béninois est en vrac. Ceux que le fonctionnement de cet organe dérangeait ont tout fait pour le ranger. Il y a des ministres qui sont passés à la tête de ce département et qui n’en ont jamais entendu parler.

Vous plaidiez justement, il y a peu, dans un entretien pour que ce Conseil soit érigé en institution. Quel gain peut-on espérer d’une telle option ?

lire la suite

copyright5_thumb.png