Colonisation : le Devoir de Réparation

blog1

A la question de savoir si la colonisation est un bien, la France a répondu positivement, elle qui continue d’en faire payer la dette par toutes sortes d’impôts coloniaux, que ce soit en Haïti ou en Afrique noire. Signalons au passage que cette vicieuse ponction ne touche que les Noirs, car les autres peuples colonisés par les Français – Arabes ou Asiatiques – sont laissés en paix sous l’angle de l’acharnement néocolonial.

Malheureusement, les élites africaines  ne songent pas à lutter pour les intérêts de leur continent ; n’ayant pas fait de la protection de ceux-ci un casus belli, leurs dirigeants se mettent au service de l’Occident impérialiste qui les nomment, les adoubent ou les imposent à la tête des États à coup d’intrigues, de coups d’État, voire de guerres stupidement fratricides. Et les Africains qui maintiennent un silence de mort coupable sur les méfaits de la colonisation, sont loin de demander réparation.

Or, si le principe de la réparation était élevé au rang d’impératif international, de cause commune sacrée, d’exigence morale et politique, le Blanc qui aujourd’hui continue de nous rançonner y aurait réfléchi par deux fois avant de s’entêter dans sa crapuleuse posture d’escroquerie néocoloniale.

Mais tant que notre attitude morale et politique sur la colonisation sera dictée par le Blanc, la colonisation continuera, sinon dans les discours du moins dans les faits, d’être considéré comme un bienfait.

Adenifuja Bolaji

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s