Francophonie ou Zombiphonie

blog1

La langue est un précipité des valeurs ontologiques, affectives,  culturelles et identitaires,  ainsi que des intérêts d’une nation, d’un peuple, d’une collectivité humaine partageant le même destin. A partir du moment où,  nous autres Noirs Africains,  nous nous sommes laissé imposer des langues étrangères à nôtre âme et à nos intérêts  – et pas n’importe lesquelles mais les langues de nos prédateurs historiques et actuels, ceux dont depuis des siècles le progrès et la prospérité sont posés comme contraires aux nôtres – alors, nous sommes perdus. Car en acceptant cette imposition, en la subissant sans regimber comme l’auraient fait instinctivement tout peuple normalement constitué et digne de ce nom, nous sommes piégés par les autres et coupés de nous-mêmes et de toute source de culture vivifiante, garante de nos intérêts, de notre liberté et de notre épanouissement collectif et individuel.

Il y a des choses qu’on peut emprunter, mais celles qui touchent aux symboles, à l’être et à l’âme comme la langue sont incessibles ; se les laisser imposer surtout par nos prédateurs, c’est devenir des zombies parfaits.

Aminou Balogun

copyright5

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s