Publié dans Press-Links, Science, Yoruba

Le Système de Divination Ifa

Inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (originellement proclamé en 2005)

Le système de divination Ifa, qui s’appuie sur un vaste corpus de textes et de formules mathématiques, est pratiqué par les communautés Yoruba et par la diaspora africaine des Amériques et des Caraïbes. Le mot Ifa désigne le personnage mystique d’Ifa ou Orunmila, considéré par les Yoruba comme la divinité de la sagesse et du développement intellectuel. Contrairement à d’autres formes de divination de la région qui ont recours à la médiumnité, la divination Ifa ne repose pas sur les pouvoirs oraculaires d’une personne. Elle se fonde sur un système de signes interprétés par un devin, le prêtre Ifa ou babalawo, littéralement « le père du prêtre ». Le système de divination Ifa est employé chaque fois qu’une décision importante, individuelle ou collective, doit être prise. Le corpus littéraire de l’Ifa, appelé odu, comprend 256 volumes divisés en vers appelés ese dont on ne connaît pas le nombre exact car il augmente continuellement (il y a environ 800 ese par odu). Chacun des 256 odu a sa signature propre divinatoire, déterminée par le babalawo à l’aide de palmes sacrées et d’une chaîne de divination. Les ese, considérés comme la partie la plus importante de la divination Ifa, sont chantés par les prêtres dans une langue poétique. Ils sont l’expression de l’histoire des Yoruba, de leur langue, croyances, cosmovision et préoccupations sociales contemporaines. La connaissance de l’Ifa a été préservée au sein des communautés Yoruba et transmise parmi les prêtres Ifa. Sous la pression religieuse et l’influence du colonialisme, les croyances et pratiques traditionnelles ont été l’objet d’une véritable discrimination. Les prêtres Ifa, pour la plupart très âgés, n’ont que des moyens modestes pour maintenir la tradition, transmettre leurs connaissances complexes et former de futurs praticiens. On assiste de ce fait à un désintérêt croissant des jeunes et des Yoruba pour la pratique et le recours à la divination Ifa, désintérêt qui s’accompagne d’une intolérance grandissante à l’égard des systèmes traditionnels de divination en général.

blog1

ibinimori

copyright5

Publicités

Un commentaire sur « Le Système de Divination Ifa »

  1. Ifá is a divination system practised by highly trained specialists in the Yorùbá-speaking areas of West Africa. The geomantic system of sixteen signs from which a total of 256 figures are derived is widespread and is believed to have originated in Arabic Muslim cultures. But the remarkable corpus of poetry attached to the geomantic system is peculiar to Yorùbá culture. During a divination session the diviner manipulates his instruments to yield one or more figures, and then recites and interprets one or more of the large body of verses attached to that figure. The extent of the total corpus is unknown, but it is certain that it runs to thousands of verses. All the verses share the same basic structure. Each narrates an antecedent divination session performed by a legendary or primordial diviner for a client whose subsequent fortunes are then narrated. The rigid structure of each verse and of the system as a whole does not prevent adaptation and incorporation of new elements. This corpus of verses has absorbed elements of almost all Yorùbá oral genres and is widely regarded as the authoritative summation of Yorùbá philosophy. It offers reflections upon time, destiny, causation and human agency.
    Share
    Cite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s