Nigeria : Verdict sans Appel de l’Infatigable CharlyBoy sur Buhari

blog1

L’activiste Charles Oputa, connu sous le nom de Charlyboy, a déclaré que le président Muhammadu Buhari avait détruit le Nigeria au-delà de toute imagination en seulement trois ans.

Charlyboy, qui est le chef du mouvement «OurMumuDonDo», a déclaré ceci en réagissant à la récente plainte de soldats au sujet de leurs  conditions.

Certains soldats lésés avaient posté une vidéo en ligne se plaignant des conditions auxquelles ils étaient soumis dans le nord-est.

Réagissant à la vidéo, CharlyBoy, sur son compte Twitter authentique, a dit que « Le président Buhari a détruit cette nation au-delà de toute imagination en seulement 3 ans, près de 300 soldats ont été tués en 5 semaines.

« Il doit encore le reconnaître. Beaucoup d’entre eux ont été secrètement enterrés. Plus sont à enterrer aujourd’hui.

« La raison pour laquelle il a été élu est qu’il a dit qu’il pouvait régler les problèmes.

« Aujourd’hui, il a non seulement échoué à résoudre les problèmes, mais il a créé plus de problèmes et blâme maintenant tout le monde sauf lui-même.

« Il a hérité des problèmes d’insécurité dans le nord-est, mais la situation dans cette région s’est aggravée et il a maintenant exporté l’insécurité vers le nord-ouest et le centre.

« Des massacres de bergers à Benue, à Adamawa, à Taraba, à Plateau et à Kogi, aux massacres de bandits à Zamfara et à Sokoto, la situation est trop grave » a martelé l’infatigable Charlyboy

amené par Bejide Alamoran

Ibinimori

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s