Elias, l’Antiphilosophe

blog1.jpg

C’est en philosophe que Claire Pagès propose une présentation d’ensemble de l’œuvre de Norbert Elias. L’œuvre, majeure pour les sciences sociales, est pourtant résolument et excessivement anti-philosophique.

Pourquoi et comment, dans une collection largement dédiée à des œuvres philosophiques, présenter la pensée de Norbert Elias, sociologue d’origine juive allemande né à Breslau en 1897 et mort à Amsterdam en 1990 ? L’ouvrage de Claire Pagès s’ouvre sur cette question, qui n’est pas rhétorique et constitue même un de ses enjeux. La sociologie d’Elias a certes accédé, encore qu’avec difficulté, au rang de « classique », et la philosophie ne peut demeurer sourde aux travaux considérés comme majeurs menés en sciences humaines. Le Elias de Claire Pagès honore d’ailleurs cette conviction. Reste que, si nombre de sociologues furent, comme Elias, formés à la philosophie pour ensuite s’en détacher, il s’agit d’une rupture qui structure toute la trajectoire de l’auteur du Procès de civilisation [1]. Elias, en effet, fait preuve d’une belle constance dans son « anti-philosophisme » (p. 26) : n’accuse-t-il pas tout simplement les philosophes d’être « aveugles à la réalité » ? Si l’on veut accorder au « projet général éliasien » et au geste épistémologique de sa sociologie historique l’attention philosophique qu’ils méritent, on devrait dès lors, selon Claire Pagès, lui être quelque peu infidèle, et récuser la dichotomie, datée, de la sociologie et de la philosophie qu’il promeut.

Claire Pagès propose dès lors de « traduire » ou de « retraduire » Elias, philosophiquement. Elle suggère pour commencer de passer outre certains de ses jugements rapides — Descartes et Kant, en particulier, auraient réduit les individus à des « statues pensantes », à des êtres isolés, sans histoire [2] — et montre que ceux-ci servent surtout de repoussoirs pour défendre une conception relationnelle et processuelle du social, ancrée dans l’observation et l’histoire.

Une lecture philosophique

lire la suite

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s