Nigeria : la Conférence Épiscopale Déçue par la Gouvernance Inapte de Buhari

blog1.jpg

La Conférence des évêques catholiques du Nigeria (CBCN) a déclaré jeudi au président Muhammadu Buhari que l’énorme bonne volonté avec laquelle il a pris ses fonctions en 2015 est rapidement épuisée par certains « échecs flagrants » de son gouvernement.
Les évêques ont dit cela quand ils ont rendu au président une visite de courtoisie à la villa présidentielle, Abuja.
Leur allocution lors de la visite a été signée conjointement par le président du CBCN et archevêque de Jos, Mgr Ignatius Kaigama; et le secrétaire, qui est également l’évêque de Gboko, Mgr William Avenya.
« Il ne fait aucun doute que lorsque vous étiez arrivé au pouvoir, les Nigérians vous reconnaissaient une énorme bonne volonté, car beaucoup vous considéraient comme une personne intègre capable de ramener la saine normalité dans un système presque paralysé par une corruption endémique.
« Près de trois ans plus tard, cependant, on a le sentiment que cette bonne volonté s’est rapidement épuisée par certains échecs flagrants du gouvernement, que nous avons la responsabilité morale de porter à votre attention, sinon nous manquerions à notre devoir de pères spirituels et leaders », ont déclaré les évêques à Buhari.
Ils ont regretté qu’il y ait trop de souffrances dans le pays, avec la pauvreté, la faim, l’insécurité, la violence et la peur, entre autres, qui accablent le pays.
«Notre pays bien-aimé semble être assiégé, disent les évêques. Beaucoup de forces négatives semblent garder la mainmise sur la population, en particulier sur les plus faibles et sans défense.
« Il y a un sentiment de désespoir à travers le pays. Nos jeunes sont rétifs et beaucoup d’entre eux se sont mis à des drogues dures, aux pratiques cultistes et à d’autres formes de crimes violents, quand beaucoup sont devenus victimes de la traite des êtres humains. La nation est sur les nerfs.
« Alors que nous semblons émerger graduellement du sombre tunnel d’une récession économique qui a causé des souffrances indicibles aux familles et aux individus, les attaques violentes de personnes sans scrupules, parmi lesquelles des terroristes déguisés en bergers, ont provoqué une quasi-guerre civile dans de nombreuses parties du pays.
« Nous sommes attristés que, à plusieurs reprises, des citoyens innocents dans différentes communautés à travers le pays soient brutalement attaqués et leurs sources de subsistance détruites sans pitié.
« Des vies sont gaspillées et des biens, qui valent des milliards de nairas, y compris des lieux de culte, des écoles, des hôpitaux et des entreprises commerciales sont incendiés et transformés en cendres ».
Les évêques catholiques ont déclaré qu’ils continuaient d’être attristés par le récent massacre de citoyens sans défense par des terroristes présumés dans certaines communautés des Etats de Benue, Adamawa, Kaduna et Taraba, massacre qui a provoqué un choc, un chagrin et un tollé national.
A les en croire, le silence du gouvernement fédéral à la suite de ces attaques n’a fait qu’ajouter à leur choc.

amené et trad. par Adegbenro Biodun

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s