Publié dans Essai, Haro

Bénin : T2T, le Théorème des Deux Télécommandes et sa Variable Politique

blog1

Voici la liste provisoire des 23 héros qui ont résisté à l’achat de conscience pour voter au forceps la révision cavalière de la corruption proposée par Talon.

Sous réserve de précision et  d’identification exacte de leurs noms, appartenances politiques et circonscriptions d’origine, ce tableau sommaire nous instruit sur ce que nous pouvons appeler désormais le théorème des deux télécommandes. (T2T)

On se souvient, justement qu’en 2015, lors de l’élection du bureau de la septième législature de l’Assemblée nationale, une guerre féroce d’achats de conscience croisés a eu lieu entre l’exilé qu’était alors Talon, et Yayi Boni, le chef d’État en exercice. Au final, la victoire est allé au côté opposé au chef de l’État, qui correspondait à celui de la volonté de la grande majorité du pays. Le peuple était alors soulagé qu’une victoire d’étape était gagné sur la voie de la mise hors jeu de la volonté têtue du Président Yayi de faire un 3ème mandat. Ce troisième mandat, s’il avait eu lieu n’aurait pas facilité la vie à Talon, puisqu’il aurait prolongé son exil et ruiné tout à fait ses affaires. Si la télécommande présidentielle de l’époque, qu’on imagine  payée au frais de l’État avait eu gain de cause, nous n’aurions pas droit au retour du PVI accaparé de façon léonine et sans vergogne par Talon, pas plus que les nombreuses autres réappropriation qui ont constitué la substantifique moelle de l’action de M. Talon, en dehors du fait de démolir les abris des pauvres citoyens et de les priver sans recours de leurs gagne-pain de survie.

Mais Dieu merci, la télécommande de Yayi n’a pas fonctionné ; ou, en tout cas, ses rayons n’ont pas été plus puissants que ceux de la télécommande de Talon, actionnée depuis Paris, à coup de milliards. Il faut rappeler en passant que Talon a une drôle de façon de rendre au pays ce qu’il lui a pris, à coups de rapines et de décrets : acheter sans états d’âme le personnel politique lors des événement électoraux ou politiques, à coup de dizaines, voire de centaines de millions. Sachant qu’en bon commerçant, tout argent déboursé doit revenir avec intérêt dans sa poche. Cercle vicieux, s’il en est, roue de pillage savamment huilée

Nom Département Parti %
1  AGBOJETE

Hounsa Justin

Ouémé AND
2  AFFO OBO

Ahmed Tidjani

Donga ABT
3  Alagbé Jean-Marie
4  Amadou
5 ATCHADE

Nourénou

Donga FCBE
6 BAGOUGOU

O. I. René

Alibori SOLEIL
7 BAH GUERA

Chabi

Borgou FCBE
8 BAKO

Idrissou

Alibori FCBE
9 Simplice Codjo Ouémé FCBE
10  Dacia Abibath Atacora FCBE
11 Degni Léon
12 Djènontin Valentin Atlantique FCBE
13 Gaba Yaya
14 Gibigayé Mohamed Atacora FCBE
15 Gounou Sanni Alibori FCBE
16 Atao Yinnouhou
17 Issa Salifou Alibori SOLEIL
18 Koussonda Adjibadé Moukaram Plateau UN
19 Guy Mitokpè Atlantique UN
20 Sofiath Chanou Ouémé FCBE
21 Rosine Soglo Atlantique RB
22 Yarou R. Théophile Borgou FCBE
Abst Léon Ahossi Mono UN

Liste provisoire des 23 héros qui ont résisté à l’achat de conscience

Or, c’est avec cette culture vénale de l’achat des consciences que Talon a abordé en toute certitude le vote de la loi de révision de la constitution. Et pour que l’argent reçu par les autres fasse vite ses effets pendant qu’il est encore chaud dans leur poche, Talon a voulu faire la chose en urgence, comme un éjaculateur précoce fait l’amour. Et c’est cela qui a attiré la suspicion populaire et grippé la machine de l’homme dont la devise est « surgir, agir et disparaître. » S’il a surgi, Talon n’a pas pu agir avant que le peuple, et ses plus nobles représentants aient ouvert leurs yeux et fait montre d’une active vigilance. Résultats, la télécommande de Talon, une fois n’est pas coutume, n’a pas fonctionné. Quand on observe parmi les députés ceux qui ont rejeté la proposition de loi, on se rend compte que l’écrasante majorité, près de 60%, viennent de la FCBE, le parti de M. Yayi Boni. Il n’y a pas de génie particulier à se douter que la télécommande opposée à celle du pouvoir vient de là.

Parti    Fréquence Pourcentage
FCBE 10 57%
AND 1 5%
ABT 1 5%
UN 3 17%
SOLEIL 2 11%
RB 1 5%
Total 18 100

Appartenance politique des Députés ayant résisté à l’achat de conscience

La loi des deux télécommandes apparaît comme une fonction à deux variables, l’une concernant la partie financière des achats de conscience, et l’autre la partie politique mesurant la volonté du peuple. Dans tous les cas, et jusqu’à nouvel ordre, tout se passe comme si la variable politique de la loi des deux télécommandes s’arrangeait toujours pour que la puissance de ses rayons soit plus forte du côté du peuple que du côté du pouvoir.

Leçon à méditer par les entrepreneurs en autocratie et les rois de l’achat de conscience.

Adenifuja Bolaji

copyright5

Publicités

Un commentaire sur « Bénin : T2T, le Théorème des Deux Télécommandes et sa Variable Politique »

Les commentaires sont fermés.