Publié dans nigeria, Trad

Out of Gambia : Adama Barrow sous Escorte de Buhari et de ses Pairs de la CEDEAO

Adama Barrow

Le président Muhammadu Buhari et d’autres dirigeants ouest-africains ont pris tactiquement le président élu de la Gambie, Adama Barrow, en sécurité après une tentative infructueuse de persuader le président Yahya Jammeh de céder le pouvoir suite aux élections du 1er décembre qu’il a perdues.
Le mandat de M. Jammeh prenant fin le 19 janvier, la CEDEAO et l’UA ont déclaré qu’il devra cesser de présider aux destinées de la Gambie à partir du 20 janvier.
Le président Buhari est parti de Banjul avec M. Barrow vendredi, en route vers le Mali, pour ce qui devrait être des pourparlers de crise dans l’espoir de mettre fin à l’impasse politique de la Gambie. Des milliers de Gambiens quittent le pays par crainte d’une possible intervention militaire des forces de la CEDEAO, comme l’éventualité n’en a pas été exclue par le  Président de sa commission, le Béninois Marcel de Souza. Selon les rapports, le président élu resterait au Sénégal jusqu’au jour d’investiture où les dirigeants ouest-africains l’escorteront à Banjul pour prêter serment.
Le président nigérian avait, plus tôt dans la journée, dirigé une délégation de trois pays à Banjul, pour des discussions qui, comme l’a reconnu son ministre des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, n’ont pas permis d’amener Yahya Jammeh à résipiscence.
M. Jammeh a, en effet, clairement fait savoir qu’il ne s’en ira pas tant que la Cour suprême du pays n’aura pas décidé de son appel judiciaire visant à annuler les résultats des élections du mois dernier.

Barney Attah

Buhari et les Leaders de la CEDEAO Rencontrent Yahya Jammeh

ibinimori

copyright5_thumb.png

Publicités