Covid-19 : N’Ayons pas Peur !

Vu de France – et probablement le constat est identique dans les autres pays Occidentaux – on  a neutralisé activement ceux qui voulaient neutraliser le Covid. Un combat acharné se déroule entre ceux qui ne voulaient pas qu’il lui soit fait un lit, et ceux qui au contraire remuent ciel et terre pour lui en sculpter un de bien solide et rentable.

Ensuite, dans cette veine, on en est arrivé à enfiler toutes sortes d’erreurs possibles et imaginables dans la gestion de la pandémie. Cette optimisation des erreurs est pour le moins sidérante. Du coup, des questions se posent et qui doivent l’être quoiqu’en pensent ceux qui manient avec malice le bâillon lexical du complotisme. N’ayons donc pas peur d’être traités complotistes par les comploteurs, et posons ces questions sans nous laisser distraire.

  1. Pourquoi depuis plus d’un an, aucun protocole médical n’est proposé par les instances médicales ? Est-ce parce qu’il n’existe pas de protocole médical ou, s’il en existe, est-ce parce que la balance Bénéfice/Risque ne serait pas favorable ?
  2. Pourquoi l’espoir unique d’éradication de la  maladie repose-t-il  sur le vaccin ?
  3. Et pourquoi, contrairement aux protocoles de soin passionnément rejetés, au nom du principe de précaution, ce principe tout à coup cesse d’être valable pour des vaccins hâtivement usinés sur la base d’un concept inédit et lourd de potentielles conséquences ? Comment justifier cette insolence licence des vaccins qui ont tous les droits et même celui de l’irresponsabilité pénale de leurs fabricants ?

Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter de complotiste en posant ces questions qui méritent réponse. Si ces questions sont complotistes, alors on ne peut exclure l’existence d’un complot ; et celui-ci pourrait être à double niveau, le système mafieux qui l’ourdit utilisant astucieusement un niveau pour masquer l’autre.

Le premier niveau qui saute aux yeux du commun est bien sûr celui des milliards que Bigpharma compte engranger dans cette affaire, et pour lesquels, en commensalité vicieuse avec les politiques, sont sacrifiés les petits commerçants, les artisans, les cafés, les restaurants, les librairies, les théâtres, la vie estudiantine, bref le tissu économique de base et la vie sociale normale qui va avec. C’est au nom de ce gain obscène qu’une caste malicieuse et vorace a soudoyé toute une armée de médecins de politiques et de journalistes pour justifier, imposer et naturaliser la loi de ses intérêts.

Mais cette histoire n’est pas uniquement une histoire de gros sous. Derrière l’appétit pantagruélique et machiavélique de Bigpharma  se cachent d’autres enjeux en résonance étroite avec la téléologie vaccinale. Ce qui pose in fine la question de l’origine du Sars-Cov2 – descend-il de l’animal ou de l’homme ? Son irruption dans l’espace biologique réel est-elle un accident ou un acte délibéré ? – Les Ayatollahs du choc démographique, qui ont tout essayé jusqu’ici pour amener à continence certaines populations considérées comme trop  prolifiques, par cette combinaison pandémie-vaccin, ont peut-être fini par trouver la voie royale de stérilisation de celles-ci. Ces ayatollahs du péril démographique brandissent  l’épouvantail des masses africaines déferlantes. Le fantasme du grand nombre d’Africains, comme au temps du péril jaune, fait peur par son effet d’invasion et le fait qu’il n’augure pas d’un pillage tranquille de l’Afrique. Mais à côté de ces fous du fantasme d’une Afrique sans Africains, il y  a aussi les scientistes, les adeptes d’un monde en perpétuelle mutation technologique et scientifique qui s’inscrivent dans le schéma très idéologique de la négation de la nature et du droit sans limite de l’homme à s’affranchir de ses contraintes sinon de sa filiation. On compte parmi leurs rangs, les transhumanistes et autres adeptes de la dématérialisation, de l’Internet des objets, tout cela sur fond de la 5G…

Enfin, s’ils ont nommé la maladie Covid-19, n’est-ce pas parce qu’ils veulent se placer dans une optique cynique d’apparition de nouvelles pandémies qu’ils baptiseront Covid20, Covid21, etc… ? Si poser ces questions c’est être complotiste, alors n’ayons pas peur de l’être !

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s