L’Humanisme Avant et Après Covid

Blog1

Avant Covid, les gens qui sont pour les droits humains, le respect de la personne humaine, la justice, les droits de l’homme, les idées de liberté d’expression, de débat démocratique et d’ouverture d’esprit étaient considérés comme des progressistes par opposition aux conservateurs.

Après et avec Covid, ils sont devenus du jour au lendemain des conservateurs,  traités de complotistes, de psychorigides et de parano  car les idées qu’ils défendaient et continuent de défendre sont aux antipodes de l’idéologie de la nouvelle ère, portée à la prépondérance du collectif sur l’individuel, à l’autoritarisme pseudo-visionnaire d’une clique arrogante qui, se fondant sur des richesses injustement accumulées et nourrissant l’espoir de les accroître sans limite, animée d’une bonne volonté paternaliste pour le moins ahurissante, s’est donné pour mission de sacrifier les valeurs de liberté individuelle et de respect de la personne humaine sur l’autel d’un trans-humanisme passablement nietzschéen, au nom d’une technologie et d’une science sans conscience.

Adenifuja Bolaji

copyright5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s