LNT : Rupture, Foly et Consorts

Blog1

Ce qui est inquiétant et en même temps inadmissible avec Talon, c’est cette noria de gens auxquels son régime s’en prend, sous prétexte de crimes qui oscillent entre le politique et le financier, des gens dont la plupart sont en prison ou en exil. Mais dans le même mouvement répressif, le régime s’en prend à des organes de presse qu’on peut difficilement rendre responsables des malheurs du pays. Ainsi, si Ajavon est coupable d’avoir trafiqué 18 kg de cocaïne pure, ou Soglo ou Ajovi d’avoir pris des libertés avec la gestion du bien public,  comment peut-on convaincre du crime d’un Journal comme Nouvelle Tribune qui lui vaut d’être interdit de parution et absent des kiosques depuis plus de deux ans, dans un pays qui se dit démocratique ?

Ce type de persécution dont le sort de La Nouvelle Tribune n’est qu’un exemple criard parmi d’autres en ce temps de rupture laisse perplexe, y compris ceux qui par naïveté voudraient croire que jusque-là la guerre de Talon contre  ce  beau monde est celle du jour contre la nuit, de la vertu contre le vice, du bien contre le mal.

Le caractère implacable, systématique et ad hominem de ces persécutions trahit leur motivation personnelle, à mille lieues de toute justification éthique ou politique. Dans la mesure où Talon n’est arrivé au pouvoir que pour se faire justice, il va de soi que  faire de la politique c’est préserver ses intérêts et préserver ses intérêts c’est faire de la politique ; ce qui implique une guerre personnelle sans merci à quiconque soupçonné de représenter une menace de loin ou de près à ces intérêts.  La préservation mesquine de l’intérêt personnel est érigée et maquillée en préservation de l’intérêt national. On comprend pourquoi des hommes politiques à qui on n’a pas pu reprocher de malversations financières ni de crimes politiques n’aient pu se présenter à des élections législatives. On comprend aussi qu’un Journal comme Nouvelle Tribune très attaché à la diversité des opinions et à la liberté d’expression soit cloué au pilori des mêmes intérêts.

Aminou Balogun

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s