Dixit : la Politique Africaine à l’Aune du Positivisme Démocratique

blog1

apos1La volonté de quelques dirigeants éclairés ne me paraît pas suffisante pour engager l’Afrique sur la voie d’un développement durable si les populations ne se sentent pas concernées. (…)Pour cela, les hommes politiques au pouvoir en Afrique devront prouver aux populations qu’ils ont enfin compris que leur rôle consiste d’abord à améliorer les conditions de vie réelles du peuple. Dans les nouveaux Etats démocratiques qui se mettent en place un peu partout en Afrique, les hommes politiques doivent savoir qu’ils seront jugés au terme de leurs mandats à l’aune de leurs réalisations : au nombre de villages reconstruits, électrifiés et dotés en eau potable et en centres de santé, à la progression du nombre de médecins pour 1000 habitants, au taux de scolarisation des filles et garçons et au taux d’alphabétisation des adultes dans les langues nationales, au nombre d’emplois nouveaux créés grâce à la transformation locale des ressources agricoles ou minières, au nombre de km de routes bitumées et restaurées, à l’augmentation du PNB par habitant, au respect des libertés individuelles, etc., etc.apost2Dixit Dieudonné Gnammakou,

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s