Vidéo : Nigeria, Tableau Noir d’un Génocide Sous Cape ou, plus exactement, sous Djellaba

blog1.jpg

Au Nigeria, sous la houlette de Buhari se perpètre sous cape un nettoyage ethnique qui ne dit pas son nom. Expression de l’idéologie suprématiste des Fulani/Hausa, ce génocide à caractère religieux et ethnique vise l’accaparement de terres et d’espace. Ressuscitant  d’anciennes guerres que la présence coloniale a stoppées, les Fulani/Hausa musulmans ont planifié une campagne de tueries visant à nettoyer le centre du Nigeria de ses populations chrétiennes sédentaires, et à occuper leur place. Mais cette conquête territoriale d’un autre âge vise un objectif plus étendu : relier le Niger à l’océan sous la domination des musulmans,  dans le sens inverse de la pénétration coloniale.

Dans cette résurgence d’une violence surannée pour le moins horrible, beaucoup d’aspects sont à déplorer. Outre la complicité malsaine des Yoruba qui ne se démarquent pas clairement de cet agenda criminel, soit obnubilés en partie par leur partielle identité musulmane commune avec ses tenants, soit pour leurs intérêts économiques et politiques à courte vue. Il y a aussi la léthargie intellectuelle et idéologique d’une partie du corps politique et de la société civile incrédule et ignorante des motivations idéologiques de ce programme génocidaire en marche. Enfin, il y a le mythe de la grandeur du Nigeria soutenu candidement par tous ceux qui y croient ou y ont un intérêt personnel ou idéologique. ( Par exemple,  c’est plus valorisant d’être le prix Nobel ou l’ex-président  d’un pays de 200 millions d’habitants  que de n’être originaire que d’un Yorubaland de 30 millions d’habitants). Il est vrai aussi que les voix nigérianes discordantes sont étouffées par le discours officiel du régime et sa machine propagandiste qui chloroforme les consciences et entretient la population dans le fantasme lénifiant de la grandeur et l’unité du Nigeria, grandeur et unité  dont les preuves concrètes n’existent nulle part sauf dans le crime, la corruption, la violence, la pauvreté de masse, la croissance  démographique non maîtrisée, le régionalisme et la manipulation des passions religieuses et ethniques.

Ce document illustre à merveille la misère existentielle et morale d’une Afrique indifférente à son propre sort dont les affaires les plus intimes sont disséquées, étudiées et mises en lumière par les autres. En l’occurrence,  la description systématique du génocide se fait ici par un acteur et sur une scène étrangers au Nigeria, à savoir un député au parlement britannique. Que les Britanniques qui sont la cause et l’agent historique  du conditionnement morphologique absurde du Nigeria, origine de tous ses maux, soient encore les mêmes qui en déplorent les conséquences tragiques, voilà qui souligne si besoin en est la tragédie du Nigeria et, par-delà, celle de l’Afrique dont il prétend être le géant.

 

Adenifuja Bolaji

Tueries des Bergers : les Législateurs Britanniques s’attaquent à Buhari et Exigent la Répression des Criminels

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s