Publié dans nigeria, Science, Trad

Nigeria : Trois cas de Variole du Singe Confirmés

blog1

blog1Le gouvernement nigérian affirme que trois échantillons suspects du virus de la variole du singe, ou orthopoxvirose simienne, envoyés au Sénégal pour des tests ont été confirmés.

Le ministre de la Santé, Isaac Adewole, a fait cette annonce lors d’une conférence de presse à Abuja lundi.

Le gouvernement fédéral a envoyé les échantillons pour analyse au laboratoire de l’Organisation mondiale de la santé à Dakar, au Sénégal.

Quarante-trois cas suspects ont été signalés dans huit États, à savoir Akwa Ibom, Cross River, Ekiti, Lagos, Enugu, Nasarawa, Rivers et FCT, Bayelsa ayant le plus grand nombre.

Le ministre a indiqué que 21 échantillons avaient été envoyés à Dakar pour confirmation, quatre provenant de Lagos. Les échantillons de Lagos se sont  révélés négatifs.

Sur les 17 échantillons de Bayelsa, trois étaient positifs, 12 négatifs et deux résultats encore en suspens. M. Adewole a déclaré que trois cas suspects d’infection du virus de la variole du singe à Yenagoa ont été confirmés par des données de laboratoire, la principale source d’infection étant une transmission primaire d’une maladie zoonotique chez un animal avec transmission secondaire de personne à personne.

« Nous pensons que beaucoup de ces cas rapportés par d’autres états au Nigeria ne sont pas causés par le virus de la variole du singe, mais nous continuerons à enquêter sur tous les cas qui correspondent à la définition de cas », a-t-il dit. M. Adewole a déclaré que d’autres tests de laboratoire utilisant le séquençage complet du génome sont réalisés par le Centre africain de génomique et de maladies infectieuses à Redeemers University Ede, dans l’État d’Ogun.

Ajuwon Biodun

copyright5

 

 

 

 

Publicités