Publié dans Haro, nigeria, Trad

Le Ministre Sud-africain de la Santé Tance Talon, Buhari et d’autres dirigeants Africains Adeptes du Tourisme Médical

blog1
Le ministre de la Santé de l’Afrique du Sud, M. Aaron Motsoaledi, a tancé lundi les dirigeants africains qui cherchent des soins médicaux à l’extérieur du continent, affirmant que cette culture est devenue une source majeure de dépenses pour la santé de leurs pays.
Le ministre a déclaré qu’il était honteux que les dirigeants africains recherchent fréquemment des soins médicaux à l’étranger alors que la plupart de leurs citoyens  sont confrontés à  des installations de qualité médiocre.
« Je l’ai déjà dit et je le répète: nous sommes le seul continent dont les dirigeants vont quérir des services médicaux à l’extérieur du continent, en dehors de notre territoire », a déclaré M. Motsoaleda, cité par le journal NewsDay du Zimbabwe.
« Nous devons avoir honte de cela. C’est ce qu’on appelle le tourisme médical. Il est temps que nous promouvions le nôtre « , a-t-il ajouté.
Ces propos de M. Motsoaledi sont contenus dans un discours prononcés lors d’un dialogue régional sur la santé organisé par l’OMS à Victoria Falls, au Zimbabwe.
Plusieurs dirigeants africains, y compris Patrice Talon,  Muhammadu Buhari, Robert Mugabe, le président angolais Eduardo dos Santos, et Abdelaziz Bouteflika de l’Algérie, ont cherché des soins médicaux à l’extérieur du continent ces derniers mois, selon la BBC.
L’état délabré et médiocre des services de santé à travers le continent, qui ne s’est pas amélioré malgré des décennies de plaintes, rend raison du tourisme médical des dirigeants africains.

En 2010, le montant moyen consacré à la santé dans les pays africains par personne était de 135 $ comparativement à 3 150 $ dans les pays à revenu élevé, selon un rapport de l’OMS.

Biodun Adepeju

copyright5

 

Publicités