Publié dans Haro, nigeria

Nigeria : Raid Policier au Siège du Journal Premium Times et Arrestation de son DP et d’une Journaliste

blog1

Des policiers ont fait une descente, l’après-midi d’hier, jeudi 19 janvier, dans  les locaux du journal en ligne Premium Times.  L’opération s’est soldée par l’arrestation du Directeur de publication, M.  Dapo Olorunyomi, et de la correspondante  judiciaire, Mme Evelyn Okakwu.

Selon les forces de l’ordre qui ont mené l’opération, celle-ci répondait à une plainte pour diffamation  déposée par le Chef d’Etat Major de l’Armée, le Général Tukur Buratai.

Suite à un article publié par le journal récemment, le Géneral Buratai  a demandé des excuses en règle et une rétractation, auxquelles le journal n’a pas donné droit.

Réagissant à la nouvelle des arrestations,  M. Makmid Kamara, le Directeur par intérim de Amnesty International Nigeria, a appelé les autorités policières à libérer immédiatement les journalistes ou à les inculper le cas échéant d’infractions pénales en bonne et due forme. .

Selon le journal en ligne  Saharareporters, les deux journalistes arrêtés auraient été libérés tard dans la soirée d’hier, suite à l’intervention de la présidence.

Quoi qu’il en soit ces méthodes d’intimidation d’une autre époque n’honorent pas le régime de Buhari, qui doit prouver que loin des pulsions dictatoriales du passé, il embrasse la Démocratie, y compris dans ses valeurs fondamentales que sont la liberté d’expression et le respect de l’Etat de Droit.

Aminou Balogun

copyright5

Publicités