Publié dans nigeria, Trad

Nigeria 56ème Anniversaire : les Points Forts du Discours de M. Buhari

blog1

 1. Sur la récession économique

Buhari reconnaît la dureté de la récession au quotidien pour les Nigérians de toutes catégories, mais assure qu’elle sera bientôt un triste souvenir. «  Je crois que cette récession ne durera pas. Les problèmes temporaires ne doivent ni nous distraire ni nous aveugler des actions de redressement qu’entreprend le gouvernement. Nous avons identifié les problèmes saillants su pays, et nous travaillons d’arrache-pied pour y trouver des solutions durables.

  1. Sur la Sécurité

Le président affirme que Boko Haram a été vaincu militairement, en dépit de ses actions sporadiques sur des cibles vulnérables. Il n’a pas mis l’accent sur le problèmes des déplacés de l’intérieur menacés par une catastrophe humanitaire. Mais sur le plan de la sécurité, le président n’a pas omis les autres défis auxquels est confronté le Nigeria, qui sont les attaques meurtrières des bergers peuhls, les kidnappings, et autres vols à mains armées. Il a promis que son gouvernement s’attaquerait à ses défis et les vaincrait.

  1. Sur la question des Militants du Delta du Niger

Envers ceux qui font exploser les installations pétrolières dans la région au non du militantisme et qui prennent le pays en otage, M. Buhari a promis d’être intraitable. Aucun groupe ne peut illégalement défier l’autorité de l’État. Mais l’administration est ouverte au dialogue avec le bon peuple du Delta du Niger, et reste en contact avec les Gouvernements et pouvoirs régionaux.

  1. Sur la Corruption

La corruption est un cancer qui doit être combattu avec toutes les armes à notre disposition, a dit M. Buhari. Elle ronge le gouvernement et détruit la société. Lutter contre la corruption est cruciale non seulement pour le relèvement moral de la nation, mais aussi pour mobiliser ses énormes ressources au service du développement. Cependant la lutte contre la corruption se fera dans le strict respect de la loi. Le président Buhari en appelle au système judiciaire pour se joindre à lui dans le combat contre la corruption.

  1. Sur la restructuration de l’économie

Selon le président Buhari, l’actuelle récession est due à la baisse de revenu et son corolaire la pénurie en devises. Le prix du pétrole a chuté de 100 dollars le baril la dernière décennie, à une moyenne de 40 dollars depuis plus d’une année. En attendant la construction de nouvelles prévues, le gouvernement entend remettre en marche les quatre raffineries du pays pour que le Nigeria soit autosuffisant en  produits pétroliers. « Ce faisant, nous économiserons 10 milliards de dollars annuellement. Parallèlement, le Ministère de l’agriculture et la Banque centrale se sont mobilisés pour encourager la production locale de riz, maïs, sorgho, mil, et soja. Notre objectif est d’atteindre l’autosuffisance dans ces produits d’ici 2018. »

  1. Sur la Production d’électricité

« Le second axe de notre politique de redressement économique est basé sur le Ministère de l’Électricité des Travaux Publics et du Logement. Le Ministère va superviser et diriger la réalisation d’ouvrages indispensables dans le domaine de l’énergie, des routes, des transports et du logement. » Pour l’instant, a dit M. Buhari, le gouvernement avance avec des projets utilisant des technologies hydroélectriques, éoliennes,  et solaires pour contribuer à l’approvisionnement combiné en besoins énergétiques. Le barrage de Mambilla, après des années de retard démarrera cette année. Les discussions avec les Chinois sont en voie d’aboutissement pour construire un champ de production d’énergie solaire d’une capacité de 1200 mégawatt…

Ayodele Babatope

ibinimori

Publicités