Publié dans nigeria, Trad

Nigeria : Bilan Positif pour Buhari à la 71ème Session de l’Onu

Buhari USA

Le Président Muhammadu Buhari est actuellement en route pour le Nigeria après sa participation à  la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Dans son discours de synthèse, le président a admis qu’il avait fait une sortie très réussie marquée notamment par la signature du traité de Paris sur le changement climatique. Répondant aux médias dans un tour d’horizon sur sa visite à New York, M. Buhari a examiné tous les événements majeurs et secondaires lors de la visite et a mis en relief les questions sur lesquelles il a envoyé un message clair et direct aux dirigeants du monde.

Dans un communiqué de presse publié par Femi Adesina, son conseiller spécial, le président  a « souligné la nécessité pour la communauté internationale de travailler ensemble pour libérer l’humanité de la pauvreté, sauver notre planète de la dévastation du changement climatique et débarrasser le monde du terrorisme pour un avenir plus pacifique et prospère. »

Le Président Buhari a également souligné que « le sort des réfugiés de l’intérieur (PDI)  suite aux exactions du groupe terroriste Boko Haram est particulièrement préoccupant pour nous. Pour cette raison, nous avons pris des mesures concrètes pour répondre à leurs besoins humanitaires et veiller à ce que les conditions nécessaires soient mises en place pour permettre le retour volontaire des personnes déplacées dans leurs foyers dans la sécurité et la dignité ».
Tout en reconnaissant que « le Nigeria en tant que pays en voie de développement a été affecté par le ralentissement économique mondial », le président Buhari a toutefois souligné que «nous sommes déterminés, et nous avons entrepris un large éventail de réformes dans nos efforts pour diversifier notre économie et mettre l’accent désormais sur l’exploitation minière, l’agriculture, l’industrialisation, le développement des infrastructures et la création d’un environnement propice à l’investissement étranger direct. »

Le Président nigérian a également noté que «la lutte contre la corruption demeure de première importance pour notre administration», ajoutant que la campagne donne déjà des gains positifs, y compris le recouvrement d’importants actifs volés. Le président a clairement indiqué la position du Nigeria sur le changement climatique, le progrès dans les pays en développement, la jeunesse, un État pour les Palestiniens, et la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU avec le Nigeria prêt à  prendre place dans un Conseil réformé pour «faire avancer la paix et la sécurité internationales. »
M. Buhari a listé ses rencontres avec les dirigeants du monde et les avantages de certains des événements parallèles tels que le Forum des entreprises États-Unis-Afrique au cours duquel les discussions ont porté sur la façon dont les cadres supérieurs des entreprises américaines « pourront collaborer avec nous pour diversifier notre économie, qui va en retour stimuler le développement, la création d’emplois, et les affaires au Nigeria. »

Le Président nigérian a mentionné sa rencontre avec les meilleurs professionnels nigérians aux États-Unis, en se félicitant de la qualité et de leur contribution aussi bien pour leur pays hôte que pour le Nigeria. En rapport avec l’environnement le président a noté le besoin urgent de sauver le lac Tchad de la menace d’assèchement, tout en exprimant sa joie que «certains pays notamment le Royaume-Uni et des États-Unis ont promis une somme supplémentaire d’un montant de $ 391 millions en aide humanitaire à la région du lac Tchad. »
Le Président Buhari a profité de l’occasion pour remercier les autorités américaines compétentes pour des arrangements efficaces en matière de sécurité et d’administration, ainsi que les fonctionnaires du ministère nigérian des Affaires étrangères qui ont montré  « que nous avons encore des agents capables dans nos chancelleries. » A cet égard, il a félicité les fonctionnaires nigérians pour leurs «efforts inlassables dans la projection d’une image positive de notre pays, même dans les moments difficiles. »
Enfin, le Président Buhari n’a pas oublié les membres des médias nigérians, qu’il a remerciés pour leur patience à « passer par les contrôles de sécurité complexes et des procédures d’autorisation pour suivre mes activités et horaires chargés afin de garder tous nos concitoyens au pays bien informés de mes réunions et engagements. »

Adesoji Biodun

ibinimori

copyright5_thumb.png

Publicités