PCB : Non à Lionel Zinsou ! Non à la FrançAfrique ! Non à la Fraude !

blog1

ADRESSE AU PEUPLE
POUR LA CAMPAGNE OFFICIELLE DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2016
ORGANISEZ-VOUS POUR CONTRER LA FRAUDE POUR Lionel ZINSOU et POUR OUVRIR LA VOIE AUX ÉTATS GÉNÉRAUX DU PEUPLE

Travailleurs, Jeunes, Femmes, Soldats, Peuple du Bénin.
Mes chers compatriotes,
Dans un cafouillage indescriptible organisé à dessein par les pêcheurs en eau trouble, (décision illégale de changement de cartes électorales dont la validité est au moins de dix ans ; distribution sélective et brouillonne de cartes d’électeurs par ailleurs indisponibles), la campagne électorale pour l’élection présidentielle vient d’être lancée le vendredi 19 Février 2016.
Mes chers compatriotes, dès le mois d’août 2015, au regard des élections législatives et communales qui mettent au grand jour la mort du système issu de la Conférence nationale avec toutes les institutions constitutionnelles noyées sous le flot de l’argent et de la corruption, nous avertissions le peuple en ces termes « Dans ces conditions, avec les prochaines élections présidentielles de l’année 2016, le pays court à la catastrophe. La seule manière de l’éviter, c’est la réunion des Etats Généraux du peuple pour refonder les règles de notre vivre ensemble et pour une nouvelle gouvernance qui tourne le dos aux errements actuels du Renouveau Démocratique. Rien de bon pour le peuple ne sortira des prochaines élections présidentielles; aucun homme en dehors du peuple rassemblé ne peut sauver le pays de la catastrophe qui s’annonce. »
On en était là lorsqu’intervient un autre élément qui aggrave les données de cet échiquier national : l’imposition d’un Colon par la FrançAfrique comme candidat à la tête de notre pays. Oui l’impérialisme français au regard de la déchéance de notre pays et des nombreuses richesses désormais mises à jour, ainsi que pour son plan d’expansion impérialiste en Afrique, a cru bon nous envoyer un Colon en la personne de Lionel Zinsou.
Nous avons lancé un appel à tout le peuple pour barrer la route à l’imposteur, au Colon.
Partout, du nord au sud, de l’est à l’ouest, cet appel a été entendu, relayé jusque que dans les hameaux reculés. Et l’on entend chanter dans nos écoles, nos rues et marchés cette chanson patriotique « Bénin to vi lè mi sité… » « Peuple béninois lève-toi en ordre de combat. Nous avons dit non au colon, nous affirmons notre indépendance, qu’ils tentent encore : ils verront que le serpent ne peut attraper le porc-épic, il tombera sur les piquants». Lionel Zinsou est aujourd’hui partout rejeté par le peuple ! C’est un fait constant, c’est un fait notable et ses mentors béninois désormais rasent les murs.
Peuple béninois, je vous dis bravo ! Nous avançons vers la victoire contre la recolonisation..
Mais la FrançAfrique est l’une des pieuvres les plus tenaces et les plus dangereuses de la planète. Elle a semé des cadavres sur le continent africain : du Cameroun au Congo, de la Lybie à la Côte d’Ivoire et au Rwanda etc. C’est dire que ses éléments ne s’avoueront pas vaincus aussi facilement. Ils ont encore mille tours dans leurs sacs. Pour l’heure, face au rejet déjà constaté sur le terrain de leur poulain en mission commandée de recolonisation, il ne leur reste que la fraude massive (qu’ils organisent déjà par tous les moyens) pour le faire passer sinon par k-o au 1er tour du moins même au second tour. Ou peut-être fomenter autre chose pour sauver leurs éléments.
Alors, Peuple béninois : Ne continuons pas de dire qu’ils ne truqueront pas les résultats pour imposer le colon Lionel Zinsou. Ne nous faisons pas des illusions. L’impérialisme français et ses complices traitres ne reculeront devant rien. Les organes chargés des élections peuvent, comme ils l’ont fait par le passé, truquer les résultats et proclamer le colon gagnant. C’est là le danger actuel que nous devons nous préparer à rejeter.
J’appelle par conséquent les travailleurs, les jeunes, tout le peuple à s’organiser partout pour se lever contre des résultats truqués en faveur de Lionel ZINSOU. J’appelle à l’union de toutes les forces patriotiques en campagne contre ce danger commun : le trucage des résultats des urnes pour imposer par la fraude la recolonisation.
N’oublions jamais Béhanzin debout à Goho, l’âme de Bio Guéra tué lâchement par les troupes colonialistes françaises, Kaba et ses 400 combattants. Ils sont là, ces héros nationaux, présents dans nos songes et nous regardent.
Peuple béninois « L’heure est grave ». Enfants du Bénin debout ! Jadis à l’appel de la Liberté, nos aïeux sans faiblesse, ont su avec courage, ardeur plein d’allégresse livrer au prix du sang des combats éclatants ! Honneur à notre hymne national!
Peuple béninois en avant pour barrer la route à la recolonisation !
Non à Lionel Zinsou ! Non à la FrançAfrique !
Vivent les Etats Généraux du peuple !
Cotonou, le 22 Février 2016.

Philippe NOUDJENOUME
1er Secrétaire du P.C.B.

copyright5_thumb.png

Publicités