Bénin 2016 : OK for K.-O.

ideog2.jpg

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur…
Le Tour Zéro

Par ces temps où le K.-O. est devenu la norme, la mode actuelle pour les petits partis est de ne pas présenter de candidat à l’interne. En fait avant le K.-O., il y a le O.K des petits partis qui se vendent au plus offrant. A quoi ça sert de présenter des candidats alors que :
Primo, le petit parti sait que son candidat ne sera jamais élu ; deuxio, le 2ème tour, au temps béni où il existait encore, était le moment propice du Mercato électoral.
Mais avec la disparition corps et âme du 2ème tour, invention géniale de Yayi que l’Afrique francophone nous envie et copie à tour de rôle, le 2ème tour est devenu le 1er, et le 1er une espèce de tour zéro, qui se passe dans les coulisses avant le vote.
Face à cet état de chose, deux attitudes sont possibles ; l’une honnête et transparente, et l’autre occulte et commerciale.

La première qu’on a vu Janvier Yahouédéou adopter, consiste à sortir publiquement du jeu, refuser d’encourager les manœuvres occultes du tour zéro, et en appeler à l’unité nationale.
La deuxième attitude consiste à ne rien dire, parier sur la division, l’opacité, le suspens et le chantage pour se vendre au meilleur prix.

Éloi Goutchili

copyright5_thumb.png