L’Ignoble Censure à l’Occidentale, le Cas Wikio

Mon Idéo Va, Court, Vole et Tombe sur… :

Hypocrisie et Malice

ideog La censure à l'occidentale, même et surtout sur Internet, est appliquée avec un mélange de cynisme et de malice. L'une des fonctions des méga agrégateurs constitués en sites consiste à barrer la route à l'opinion commune en se faisant passer au pire pour  filtre de l'info qui vaut, au mieux comme référence socialement utile de ce qui fait autorité et sens.

Prenons le cas d'un de ces sites agrégateurs, qui fleurissent sur la toile, WIKIO, et le sujet de la Côte d'Ivoire qui agite actuellement l'opinion ; ajoutons-y pour être plus précis la contribution à ce sujet d’un site comme Babilown –que nous connaissons le mieux. Babilown a publié en l'espace d'une dizaine de jours guère moins d'une quinzaine de notes sur la Côte d'Ivoire ; notes critiques, déconstructives, démaquillantes, décapantes, sans concession qui essayent d'ouvrir le débat, éclairer les vues sur la réalité, l'origine et les données cachées de la crise ivoirienne.

Mais lorsqu'on fait une recherche Google sur ce que WIKIO a retenu des publications de Babilown sur le sujet de la crise ivoirienne, on tombe des nues. En dehors d’un panneau humoristique publié récemment et sur lequel il a jeté un subtil dévolu, WIKIO n'affiche aucune note de la Côte d'Ivoire sur la page Babilown. En lieu et place d'un sujet aussi brûlant, l'écran Babilown de WIKIO affiche de façon espiègle des notes de complaisance, souvent datées, savamment sélectionnées et expurgées du sujet de la Côte d'Ivoire. Ce fonctionnement n’est pas nouveau, mais en raison de la gravité et de l’actualité de la crise ivoirienne, on peut se rendre compte qu’en général, à l’instar de ces mastodontes idéologiques qui sévissent sur la toile sous le prétexte d’y mettre un peu d ‘ordre, WIKIO vise d’abord et avant tout à écarter tout ce qui gêne la bienséance et les intérêts idéologiques au principe de sa constitution.

Il s'agit bel et bien d'une censure. Il ne faut pas montrer devant les yeux délicats des consciences chloroformées l'imposture des occidentaux, leurs mensonges pluriséculaires, leurs viols chroniques de l’Afrique, le pillage qu'ils y fomentent jour et nuit, leurs crimes inhumains, leur cannibalisme éhonté. Il ne faut pas mettre devant les  âmes sensibles toute cette sombre vérité qui blesse.

Dans le même temps, les médias, les organisations, les politiques et les hommes de culture occidentaux passent le plus clair de leur temps à jouer les donneurs de leçons en matière de liberté de presse et d'expression. À montrer du doigt la Chine, l'Iran, la Russie, la Libye, Cuba, etc., comme des pays de privation de liberté d'expression, des pays de censure et de monolithisme informationnel. Mais avec cet exemple de WIKIO, qui n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan infini de l'imposture occidentale en matière de censure et de complicité objective entre médias, politiques et milieux d'affaires, on peut dire que les occidentaux ajoutent à ce qu'ils critiquent chez l'Iran la Chine ou la Russie une dimension de perfidie et de malice qui rend la censure dans ces pays mis à l'index infiniment plus morale voire plus humaine, parce que à ciel ouvert et sans le masque hypocrite de la civilisation

Éloi Goutchili

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Toute republication de cet article doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’infraction

clip_image001

Publicités

4 commentaires

  1. Nous comprenons mieux votre ressentiment. Ce dernier est du à une mauvaise compréhension du fonctionnement de notre moteur de recherche.
    Wikio est un agrégateur d’actualités qui donne l’opportunité de consulter un certain nombre d’articles sur un sujet donné. Ainsi, en faisant une recherche sur le nom de votre blog, vous aurez les articles ayant ce terme dans leur texte, ceux qui vous citent, non pas vos propres articles.
    C’est pourquoi, pour suivre l’indexation de vos posts, le plus pratique est de consulter l’url que nous vous avons indiqué précédemment.
    Nous ne sommes donc pas un cas parmi d’autres et souhaitions éclaircir ce point afin de commencer l’année 2011 en toute transparence.
    Meilleurs voeux 🙂

  2. On ne peut parler de « ressentiment » qu’en se plaçant du point de vue de votre clarification dont je prends acte. Néanmoins, reste agissant l’effet de censure, qui résulte du fonctionnement que vous expliquez. Car rien n’empêche de marquer les articles soi-disant cités dans un ensemble thématique propre au Blog d’origine. La construction logique qui ramène sur un sujet donné un Blog à ce qui en a été cité sans référence au bassin thématique d’origine est porteuse de censure. Ce qui ne nous empêchera pas, je l’espère, de passer l’année nouvelle en paix les uns avec les autres ! Car l’exemple cité de Wikio, n’est qu’une goutte dans l’océan des fonctionnements censitaires sur Internet à ceci près que le nom Wikio renvoie à Wikipedia, qui est une référence d’éthique sur Internet!

Les commentaires sont fermés.