Publié dans Critique, Haro, Pub

La Poule Rama Yade Bientôt de Retour dans la Basse Cour Sarkozy

haroOn récupère  à grands cris la sulfureuse Rachida Dati. Et, il se murmure que bientôt la « belle » Rama Yade va aussi tomber dans l’escarcelle médiatique de Sarkozy…

Outre le fait curieux que côté représentant de la diversité immigrée, Sarkozy semble affecté d’une hémiplégie sexuelle, en n’acceptant au portillon que le « sexe faible » – manière fort évidente de ne pas choquer les électeurs du Front National pour qui l’immigré effrayant est un mâle noir ou arabe– qui peut croire que les mêmes recettes éculées  de la faillite et d’un bilan calamiteux peuvent encore tromper grand monde ? Et dans quelle proportion significative ? Comme si chat échaudé ne craignait pas l’eau froide ? Comme si le poisson qui a échappé à la nasse y retournerait ?

Combien d’électeurs d’extraction immigrée  ou humaniste, même de droite, iraient derechef du côté de Sarkozy, comme ils le firent jadis, tout simplement parce qu’on aurait fait grand bruit dans les médias que les poules  Rama Yade ou Rachida Dati sont de retour dans la base cour Sarkozy ?

Ah, la masse, on le sait, n'a pas inventé la poudre ! Elle est sans doute moins intelligente que l’individu ; dans notre monde hyper-médiatisé actuel, l’opinion est de moins en moins réfléchie, et de plus en plus

 

conditionnée, mais de là à l’assommer de consensus frauduleux, il y a tout de même un pas à ne pas franchir ! Et combien de Français sont dupes de ces syllogismes médiatiques sommaires dont Sarkozy les assomme sans arrêt ? Equations simplistes et frauduleuses du genre : RAMA YADE =  VOTE NOIR;  RACHIDA DATI = VOTE BEUR ! C’est vraiment tenir l’électeur – c’est-à-dire finalement le français moyen – pour plus con qu’il n’est que de résumer la campagne électorale à une grêle de consensus frauduleux dont on lui fouette la nuque à chaque instant. Pourquoi spéculer en permanence sur l’amnésie, la débilité et l’oligophrénie du peuple quand on est un homme d’Etat digne de ce nom ?

Aminou Balogoun

copyright3

Publié dans Haro

Sarkozy ou le Consensus frauduleux à Plein Gaz

haroOn récupère  à grands cris la nommée Rachida Dati. Puis il se murmure que bientôt la nommée Rama Yade, celle qui ne se prend pas pour une merde, et dont l’opinion est formatée pour répéter machinalement qu’elle est belle, tout simplement parce qu’elle est noire, ( lot de consolation d’un refoulé raciste)eh bien il se murmure dis-je que Rama Yade va aussi tomber dans l’escarcelle médiatique de Sarkozy…

Outre le fait curieux que côté représentant de la diversité ethnique, Sarkozy semble affecté d’une hémiplégie sexuelle, en n’acceptant au portillon que des femmes – manière fort évidente de ne pas choquer ou effrayer les électeurs du Front National – qui peut croire encore que les mêmes recettes éculées  de la faillite et d’un bilan calamiteux peuvent encore tromper grand monde ? Et dans quelle proportion significative. Comme si chat échaudé ne craignait pas l’eau froide ? Comme si le poisson qui a échappé à la nasse y retournerait ?

Combien d’électeurs ethniques, immigrés  ou humanistes, même de droite – c’est à dire des Français non expressément racistes ou qui n’agissent pas selon le tropisme raciste –  iraient derechef du côté de Sarkozy, comme ils le firent jadis parce qu’on a fait grand bruit dans les médias que les poules  Rama Yade ou Rachida Dati sont de retour dans l'enclos Sarkozy ?

 

Ah, la masse, on le sait, n'a pas inventé la poudre ! Elle est sans doute moins intelligente que l’individu ; dans le monde actuel, l’opinion est de moins en moins réfléchie, et de plus en plus conditionnée, mais de là à l’assommer de consensus frauduleux cousu de gros fils, il y a tout de même un pas à ne pas franchir ! Et combien de Français sont dupes de ces consensus dont Sarkozy les assomme sans arrêt ? Equations simplistes et frauduleuses du genre : RAMA YADE =  VOTE NOIR;  RACHIDA DATI = VOTE BEUR ! C’est vraiment tenir l’électeur – c’est-à-dire finalement le français moyen – pour un con total que de résumer la campagne électorale à une grêle de consensus frauduleux dont on lui fouette la nuque à chaque instant. Pourquoi spéculer en permanence sur l’amnésie, la débilité et l’oligophrénie du peuple ?

Aminou Balogoun

copyright3

Publié dans Haïku

Haïku 63 : l’Africain de France, cette Sénégalaise

Ramayaderies

basho Tout à l’heure, dans une émission télé culinaire, l’invité Africain était une femme sénégalaise ; Sénégalaise comme le dernier Goncourt ; Sénégalaise comme le seul Ministre censé représenter l’Afrique dans le Gouvernement de la France, version Sarkozy. Bref en cette période Obama où la tolérance est plus que de rigueur, l’Africain bien est une Femme, et plus précisément une femme Sénégalaise. Pas moyen d’y échapper. Il fut un temps jadis où ce même Africain était Sénégalais, Poète et Président. Mais les temps changent et, même fondamentalement inchangés, le mépris et la haine du Noir s'adaptent formellement. Le racisme c’est aussi l’incapacité ou le refus d’entrevoir l’autre autrement qu’à travers une formule ; formule souvent décrétée et qui fait boule de neige…

Amida Bashô

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2009,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site, blog ou forum, etc.. doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001