Covid : Poutine m’a Baiser

Pendant deux ans Poutine a imperturbablement regardé l’Occident manufacturer et répandre un  virus mortifère dans le monde. Il a regardé ce virus décimer les populations, même et surtout en Occident sous les  cris d’orfraie hypocrites de ceux-là mêmes qui en étaient les promoteurs. Meurtre direct par la maladie découlant du virus, et indirect par  les soi-disant vaccins fabriqués à la hâte pour prétendument s’en prémunir.

Ostensiblement, les Occidentaux s’étaient placés dans le cas de figure d’une guerre – décrétant dans certains pays comme la France un État d’urgence et mettant en place un conseil sanitaire qui n’avait rien à envier à un conseil  de guerre. Mais guerre de qui contre qui ?

Pour les objectifs de cette guerre, les peuples, se disaient-ils, pouvaient bien consentir à un sacrifice, qui n’était rien à côté de ceux consentis par leurs ancêtres durant les première et seconde guerres mondiales. Et par la même occasion – sans doute cela faisait-il partie des objectifs de cette guerre drôlement inédite – une chape de plomb s’est abattue sur les libertés individuelles au nom du Covid. En France où, entre deux pillages de l’Afrique peuplée de sous-hommes noirs comme chacun sait, on se proclame pince sans rire pays « des droits de l’homme et de la Liberté » on en était arrivé à estimer que les devoirs passeraient désormais avant les droits. Tout ceci au nom de cette drôle de guerre contre un virus qu’on a manufacturé soi-même !

Face à ces intrigues et agissements insensés – sacrifice délibéré de milliers de vies innocentes au nom d’une mutation transhumaniste et civilisationnelle tout aussi insensée – Poutine en observateur avisé, a compris que pour les Occidentaux, la liberté avait vécu : elle était devenue le passé d’une illusion. Pour cela, et avec une bonne dose d’opportunisme qui fait partie de la tactique militaire, il a voulu profiter de l’agonie de la liberté en Occident dont Covid a été le prétexte et le nom. Doit-on lui en jeter la pierre ? Covid, Poutine m’a baiser…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s