Covid19 : Au Secours, Descartes !

Des voix puissantes et bien placées rejettent passionnément le « protocole Raoult » basé sur la chloroquine, un médicament qui a fait ses preuves pendant plusieurs décennies sur des milliards de personnes de par le monde, sans grands dégâts dignes d’être notés ; ces gens expriment ce rejet au motif fort louable que le principe de précaution exige de tenir compte   des risques d’effets secondaires liés à l’usage de ce médicament dès lors qu’ils ne sont pas nuls. Or, ces gens apparemment soucieux de la santé de l’humanité, à commencer par celle de leurs concitoyens, sont les mêmes qui attendent fébrilement et militent ardemment pour la fabrication d’un vaccin obtenu à la hâte, au mépris du respect rigoureux des étapes de réalisation, vaccin dont l’histoire des effets secondaires et des risques sur la santé de ses usagers resterait, le cas échéant, entièrement à écrire !

Enfin, réfléchissons une seconde ! Est-ce bien raisonnable ? De qui se moque-t-on dans le texte ? Le Covid-19 est-il un prétexte viral d’ablation du bon sens, cette chose dont Descartes disait qu’elle était la mieux partagée dans notre espèce ?

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s