Quand l’Afrique aura son Mao Zedong

blog1

Certes, aussi pertinents soient-ils, les textes sans auteur qui pullulent dans les réseaux sociaux ne méritent pas considération ; il en est de même du reste de tout ce qui est anonyme, ou qui utilise le masque d’un personnage existant ou ayant existé pour débiter des discours de réprobation contre les Noirs, dans le genre haine de soi, typiquement africain. Mais, une fois n’est à pas coutume,  difficile de ne pas, ce coup-ci, réagir ; pour dire combien le discours du texte encadré ci-dessous est contradictoire, plein d’aporie et d’ignorance qui s’ignorent en tant que telles.

En effet, partant,  d’un principe de comparaison de la Chine avec l’Afrique, un principe implicite d’égalité, il énonce  : « Quand les occidentaux étaient venus voir Mao Zedong pour lui proposer de L’AIDER À METTRE EN VALEUR LES RESSOURCES NATURELLES DE SON PAYS... ». Alors, sans aller plus loin, question : dans toute l’histoire de nos relations avec les Blancs, qui dure depuis un demi-millénaire,  quel Occidental est venu voir quel dirigeant Africain pour lui proposer gentiment la mise en valeur des ressources de l’Afrique ? Ou bien, quel dirigeant ayant reçu une telle proposition et l’ayant repoussée à l’instar de Mao,  s’en est sorti vivant ou indemne politiquement et/ou biologiquement, sans se retrouver déposé, guerroyé, trucidé ou embastillé à la Haye ? Hélas, aucun ! Au contraire, les Blancs se sont accaparé, et s’accaparent encore de nos ressources sans demander notre avis : là est déjà une première différence qui ruine tout le raisonnement subséquent.


Lu au réveil ce matin et partagé.

Il y a seulement  30 ans, personne n’aurait pu imaginer que la Chine de Mao ce serait ainsi hissé au SOMMET technologique, industrielle, commercial, financière, … du monde.

Cet immense pays – communiste jusqu’à la moelle épinière – a réussi à s’offrir UN SYSTÈME ÉDUCATIF qui a LITTÉRALEMENT transformé sa société.

Quand les occidentaux étaient venus voir Mao Zedong pour lui proposer de L’AIDER À METTRE EN VALEUR LES RESSOURCES NATURELLES DE SON PAYS, des Chinois mourraient de faim; mais, il leur aurait répondu que QUAND LES CHINOIS SERONT EN MESURE DE LE FAIRE EUX-MÊMES, ILS METTRONT EN VALEUR LEURS RESSOURCES NATURELLES.

Aujourd’hui, les Chinois EXPLOITENT DES RESSOURCES NATURELLES SUR LES 5 CONTINENTS!

À présent, considérez comment les RESSOURCES NATURELLES DE L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE FONT LA FORTUNE DU CAPITAL INTERNATIONAL PAR DES CONTRATS PLUS QUE LÉONINS QUE LES SOI-DISANT AUTORITÉS DES MICRO-ÉTATS LA COMPOSANT CONCÈDENT AUX MULTINATIONALES.

Malgré les pertinentes idées de feu Cheikh Anta DIOP contenues dans  “Les fondements économiques et culturels d’un État fédéral d’Afrique Noire” (Juillet 2000, Présence Africaine), nous Subsahariens continuons à nous comporter en parfaites MARIONNETTES entre les mains de marionnettistes sans foi ni loi.

«L’industrialisation, la conquête et l’organisation du marché intérieur, les moyens de transport …, ainsi que la formation des hommes nécessaires à cette vaste entreprise: formation des cadres techniques, fonds d’investissements, recherche scientifique et réformes universitaires» sont autant de PISTES qu’il a exploré pour nous ouvrir la voie au DÉVELOPPEMENT.

Complètement ÉTANCHES à ces idées, nous CONTINUONS à nous laisser rouler dans la farine par ceux-là même qui ont toujours eu pour PRINCIPAL OBJECTIF de nous garder sous contrôle POUR MIEUX S’APPROPRIER NOS IMMENSES RESSOURCES NATURELLES.

Le DRAME étant que ce petit bouquin – comme tous ceux qui auraient pu CONSCIENTISER les jeunes Subsahariens – est resté DÉSESPÉRÉMENT absent des cours dans les Lycées et Universités d’Afrique Subsaharienne.

Cheikh Anta DIOP étant mort, IL SEMBLE DÉFINITIVEMENT ENTERRÉ AVEC SES IDÉES; parce que NOUS AVONS CHOISI DE PATAUGER DANS LA MERDE JUSQU’À LA FIN DU MONDE, SACRÉS “DAMNÉS DE LA TERRE” QUE NOUS SEMBLONS CONDAMNÉS A RESTER!

C’est la seule raison pour laquelle – malgré une généreuse DOTATION de la nature – TOUT NOUS VIENT DE L’EXTÉRIEURE: nous sommes RÉDUITS en état de MENDICITÉ permanente.


Aminou Balogun

copyright5

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s