Eco : la France aux Prises à la Résistance des Anglophones

blog1

La France a séquestré les pays francophones de la  CEDEAO, et les a enfermés dans le compartiment d’un piège d’où ils étaient visibles  de l’extérieur. À ses toutous séquestrés, la France a donné la ferme instruction de paraître heureux de leur sort,  à l’aise dans le piège dénommé pour lors Château Fort ECO. Selon un système de sas  à sens unique, elle avait pris soin d’ouvrir large la porte du piège, dans l’espoir d’y rabattre les cinq pays anglophones de la même CEDEAO, qu’elle essayait d’allécher par toutes sortes d’appâts  ou d’intimider par des menaces  à peine voilées…

Mais manque de bol, les pays anglophones, flairant l’entourloupe,  snobèrent le manège. Sous l’égide du plus puissant d’entre eux – le Nigeria, quatre fois plus peuplé et deux fois plus vaste que la France sans  compter ses richesses potentielles incomparables – ils refusèrent d’entrer dans le piège nommé Château Fort ECO et se firent forts de dénoncer la mascarade…

Quel sera le plan B du piégeur ? Intensifier le soutien à Boko haram ? Ressusciter Biafra du côté duquel elle fut jadis, et attraper Buhari qui, accusé de crimes contre l’humanité, serait assassiné façon Kadhafi ou embastillé à la Haye façon Gbagbo ?

Wait and see… Pendant que la jeunesse africaine continue la lutte de libération…

Aminou Balogun

copyright5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s