Racisme : Tout n’est pas Couleur

blog1

Dans leur rationalisation de la dénégation du racisme anti-africain (noir) les Occidentaux de bonne volonté ont beau jeu souvent de dédramatiser ce fléau en le rabattant  sur une différence de couleur. La seule différence entre Noirs et Blancs, disent-ils,  est une différence de couleur, et rien de plus.

Et les Noirs que ce genre d’assertion flatte et rassure, dans leur naïveté atavique, y ajoutent foi et s’approprient ce discours de dénégation, made in white man’s interest, si on peut dire.

Mais cette dédramatisation, en dépit du recours à la science biologique reste rhétorique ; en effet, elle confine en une métonymie frauduleuse, qui n’empêche pas le Blanc– et pour le coup, pas seulement le Blanc de bonne volonté, mais le Blanc en général —  de continuer à user du racisme anti-noir, à en tirer tout le bénéfice possible et imaginable.

Entre le Noir  Africain et le Blanc Européen, comme entre le Noir  Africain et le Jaune Asiatique, non, tout n’est pas qu’une question de couleur. Et nous les Noirs, nous ne gagnons rien à reprendre à notre compte la théorie de la contingence unidimensionnelle des identités, qui n’a rien de naïf, rien d’innocent.  Entre le Noir  Africain et le Blanc Européen, comme entre le Noir  Africain et le Jaune Asiatique, il y a certes une différence de couleur mais aussi de mentalité, de culture, de valeurs, d’histoire, de géographie, etc.. Autant de dimensions qui n’ont rien de contingent, rien de négligeable. Car, et sans tomber dans le travers de l’essentialisme, ce n’est pas à partir de l’égalité des hommes qu’on peut éradiquer le racisme, mais à partir de la  prise de conscience de leurs différences. Et du reste, en ce qui concerne les Noirs Africains, n’est-ce pas cette différence que revendiquait le mouvement de la Négritude, sans en tirer  toutes les conséquences philosophiques ?

Et ramener brutalement la différence entre le Noir  Africain du sud du Sahara et un Asiatique, la différence entre un Nigérian et un Japonais, la différence entre un Africain et un Européen, la différence entre un Congolais et un Allemand, ramener ces différences respectives à une simple question de couleur de peau c’est euphémiser et dénier l’épaisseur multidimensionnelle du racisme qui a été et qui reste le moteur de la violence dont l’Afrique a été et continue d’être victime.

L’esclavage des Noirs – qu’il soit européen ou arabe – est inspiré/justifié par le racisme.

Le colonialisme est inspiré/justifié par le racisme.

Le néocolonialisme est inspiré/justifié par le racisme.

Comment  peut-on alors accepter que la cause de toutes ces violences naturalisées soit ramenée, fût-ce même négativement,  à une « simple question de couleur » ?

Cette question ne vise pas seulement à démasquer la ruse du Blanc dans l’histoire, et le consensus frauduleux qui lui sert de support. Elle s’adresse aussi et surtout au Noir et ce au moins pour deux raisons.

D’une part, pour mettre le Noir en garde contre la rapidité et la naïveté avec lesquelles certains d’entre nous, en toute bonne  foi font leur cette perception dénégatrice du racisme, qui émane des Blancs bien pensants – car en vérité, entre deux crimes contre l’humanité dont son histoire est le catalogue barbare, le Blanc n’est jamais à court de bien-pensance a posteriori. Il fait le crime d’abord, ensuite, il est encore le premier à donner des leçons sur le crime, à dire en quoi il est inhumain, comme si cette bonne volonté logique l’exonérait.

D’autre part, prenant en compte la multi-dimensionnalité de l’identité humaine, l’Africain doit entrer en lui-même et s’interroger sur ce qu’est sa mentalité particulière, sa culture particulière, sa géographie et son histoire particulières, et en quoi, elles rendent raison de son être-là actuel.

Alan Basilegpo

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s