Histoire Drôle : Comment j’ai Roulé mes « Beaux » en Voiture Invisible

blog1.jpg

Je voulais aller saluer mon « pointage » à vélo. Malheureusement avec un vélo c’est pas joli à voir. Je suis passé au marché acheter un seau de glace puis j’ai mis ma main dans le seau de glace. J’ai attaché le seau derrière mon vélo puis à quelques mètres avant d’arriver chez elle, j’ai plongé mes mains dans le seau plein de glaces pendant 20 min. Je souffrais mais on dit que celui qui veut du miel doit être prêt à affronter les abeilles. J’ai ensuite caché le vélo derrière une clôture puis j’ai marché jusqu’à devant sa porte. Elle vient m’accueillir au pas de la cour et dès que je la salue, ses yeux changent de couleur tellement ma main est froide. Elle me demande « T’as garé où bébé ? » Je dis « j’ai laissé au lavage à côté parce qu’il y avait 2 tonnes de boue dessus. » Elle me fait entrer. Dans la cour, sa maman me regarde méchamment. Je me précipite pour la saluer et dès qu’elle touche ma main super froide et voit une clé sur mon doigt (elle croit que c’est une clé de voiture) elle dit : «  Bienvenue dans la famille mon fils, j’espère que la route ne t’a pas fatigué. »

Son papa était au salon. La fille me dit d’entrer pour le saluer. Dès qu’il m’a vu il a crié : « Toi tu es qui ? J’espère que c’est pas ma fille que tu viens chercher hein Tchrrr. » Je lui tends la main malgré tout pour le forcer à me saluer. Quand il touche ma main net, il me dit : « Mon fils, excuse moi hein c’est pas à toi que je parlais. Y’a un petit qui vient déranger ma fille souvent là, je croyais que c’était lui. Viens t’asseoir,  je vais sortir pour tuer mon plus gros coq parce que toi tu es quelqu’un de bien. »  Je suis resté là-bas​ jusqu’au soir. J’ai mangé le poulet de son papa, sa maman a fabriqué les vrais sandwichs et bissap dernier cri pour moi. C’était trop bon. Le vieux et moi avons fait des projets d’avenir pour sa fille. Avant chaque phrase, il dit : « Mon beau fils… » Quant à la go, elle me fait les petits sourires et clins d’œil de loin. Sa mère est dans la cuisine pour me préparer un repas à emporter…

La partie dangereuse du film, c’est quand je dis que je veux partir. Son papa se lève puis attrape un autre coq pour moi. Sa maman sort et appelle quelques unes des voisines pour venir voir la réussite de sa fille. La go appelle ses amies du quartier pour m’accompagner à ma voiture au coin du lavage. À l’heure où je vous lance ce SOS, je marche avec 20 personnes au moins depuis près de 45 mn vers ma voiture. Elles discutent entre elles. Un groupe dit que ma voiture c’est sûrement une Venza 2016. L’autre groupe jure que c’est une Range Rover ou une BMW X6. Moi même ma chose là c’est eux qui savent plus que moi ce que c’est.

Aimez-moi svp car je sens un lynchage s’ils découvrent que c’est à cause d’un vélo que je les fais marcher comme ça. Pitié, venez me sauver, ou bien appeler la police. On est dans le quartier où il y a le pont là. On va vers le marché. On vient de dépasser un lavage et on marche toujours. Ils m’ont demandé : « C’est pas ici ? » J’ai répondu « Non, non ! C’est encore devant… » Tout le quartier m’accompagne fièrement. Il fait nuit mais on marche toujours….

Texte Anonyme

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s