Présidence de la République : Vacance du Pouvoir

Blog1.jpg

Tant que l’Afrique francophone ne sera pas libérée du joug colonial français – quel que soit le nom que l’on donne à ce rapport qui se perpétue scandaleusement depuis plus d’un siècle au mépris de l’intérêt des peuples ‒ colonialisme, néocolonialisme, Françafrique, etc… ‒ je me demande ce que gagne les Africains à vouloir devenir Président de la République, à se bousculer au portillon, à s’entre-tuer, juste pour être gouverneur pour la France dans leur propre pays ? Est-ce pour les miettes d’enrichissement personnel qu’ils tiennent la chandelle au Blanc pendant que celui-ci viole leur propre mère ? Est-ce pour leur intérêt égoïste qu’ils aident le voleur occidental à piller la maison de leur père ?

Ce choix est sacrilège, inénarrable ! Ààgbọ̀ rùèrì ! (du jamais vu !)

Si les Africains francophones avaient un peu de dignité et d’amour pour leur continent, ce poste de président de la République resterait vacant, jusqu’à ce que l’indépendance véritable de l’Afrique soit devenue réalité.

Aminou Balogun

copyright5