Nigeria : l’Irrationalité d’un Report

Blog1

En Afrique, — et le Nigeria est, dans ce travers,  un exemple éloquent — il suffit de mettre en service un train à grande vitesse, vendu clé en main par des étrangers sans aucune clause de transfert de technologie, c’est-à-dire un train qui, à l’instar de nos routes, peut sombrer dans la désaffection ou disparaître au bout d’un certain temps faute de maintenance ; il suffit de voir surgir une société qui se lance dans la construction automobile bien qu’en vérité n’étant qu’un prête-nom local à des sociétés chinoises ou autres, pour que les Africains, avec la spontanéité naïve qui les animent, poussent des hourras patriotiques et crient victoire sur le chemin de la modernité, en se rêvant déjà dans la cour des grands de ce monde.

Mais sous le vernis flatteur de ces réalisations ambitieuses se terre le spectre tenace de l’esprit irrationnel qui jure avec industrialisation, développement,  progrès, décollage économique et infrastructurel.

Le cas du Nigeria le montre à souhait. Le soi-disant pays le plus peuplé du continent ; la soi-disant première économie  d’Afrique, dont l’institut en charge des élections a mis quatre ans pour les préparer découvre tout à coup au jour même où elles étaient prévues qu’elles ne pouvaient pas avoir lieu ! A quoi ça sert d’utiliser des cartes d’électeurs électroniques après quatre années de préparation  si c’est pour annoncer le report des élections le jour même où elles devaient avoir lieu ?

Si ce n’est pas de l’irrationalisme notoire et caractérisé, alors qu’est-ce que c’est ? Ou alors la rationalité du report des élections est ailleurs.  Ce qui est une autre forme d’irrationalité, celle qui consacre le mépris du peuple et l’irresponsabilité dans un système qui se dit démocratique.

Bejide Alamoran

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s